Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

____________________


images.jpeg
DEMANDEZ L'HUMA !
Vous pouvez rencontrer les communistes du 5e arrondissement tous les week-end sur vos marchés. Ils y vendent l'Humanité Dimanche, y distribuent le 5e.communiste (leur journal) et  bavardent volontiers avec les passants.

Nous sommes tous les samedis à partir de 11h aux marchés de Port-Royal et tous les dimanches à la même heure au marché de la place Monge.

Recherche

Nous contacter :

Parti communiste français

42, rue Mouffetard

75005 Paris

Tél. : 01 43 37 44 19

section.pcf5@gmail.com

14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 09:33

La loi Accès au Logement et à l'Urbanisme Rénové (ALUR), dite Loi « Duflot », contient des avancées et un certain nombre de ruptures avec la politique menée par la droite durant le quinquennat précédent. La Garantie Universelle des Loyers (GUL), dispositif de garantie pour les foyers en difficulté face à la charge financière que constitue les dépenses de loyer et assurant au bailleur d'être payé. La loi facilite par ailleurs l'accès aux ressources foncières pour les bailleurs sociaux.

Cependant, alors que la crise économique et financière touche de plein fouet le secteur locatif et a fortiori le logement social, il est nécessaire et possible d'aller plus loin. Contrairement à ce qui se passe dans la capitale, les constructions de logements sociaux sont à la traîne sur l'ensemble du territoire nationale (345 000 logements construits sur les 500 000 prévus en 2012, rien n'indique pour 2013 une amélioration). Le moratoire sur le prix des loyers est resté lettre morte alors que les loyers ont augmenté de plus de 50 % dans de nombreuses villes, dont Paris. Plus grave encore les Aides Pour le Logement (APL) cruciales pour plus de 6.5 millions de ménages dont 50 % sous le seuil de pauvreté, vont être gelées en 2014 ce qui va entraîner une aggravation du mal logement qui touche déjà plus de 3.5 millions de ménages.

Il faut agir d'urgence : les communistes réclament avant tout un moratoire des loyers et une revalorisation des APL (comme de tous les minimas sociaux et des bas salaires !). Au- delà, il est temps de remettre sur pied le Prêt à Taux Zéro, outil essentiel pour l'accession à la propriété des locataires qui libéreront ainsi un logement social au profit des plus modestes et des plus mal logés. A Paris, particulièrement, on peut libérer de nombreux logements en rendant dissuasifs la possession d'une résidence secondaire de luxe dans la capitale ou la location saisonnière. Les communistes proposent à Paris d'augmenter la taxe sur les logements vacants de manière significative.

Partager cet article

Repost 0
Published by PCF Paris 5e - dans Municipales
commenter cet article

commentaires