Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

____________________


images.jpeg
DEMANDEZ L'HUMA !
Vous pouvez rencontrer les communistes du 5e arrondissement tous les week-end sur vos marchés. Ils y vendent l'Humanité Dimanche, y distribuent le 5e.communiste (leur journal) et  bavardent volontiers avec les passants.

Nous sommes tous les samedis à partir de 11h aux marchés de Port-Royal et tous les dimanches à la même heure au marché de la place Monge.

Recherche

Nous contacter :

Parti communiste français

42, rue Mouffetard

75005 Paris

Tél. : 01 43 37 44 19

section.pcf5@gmail.com

27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 14:09

Changement de lieu ce soir.

 

Les cafés politiques du Ve arrondissement : Réunion publique du Front de Gauche

Mercredi 27 novembre 2013 19h30
au Café
Le gamin de paris, 139 boulevard Saint Michel (M° Luxembourg / Port Royal)

"Pour Une Réforme De Toute La Fiscalité"

avec Jean-Marc Durand, économiste de la commission économique du PCF

Section Communiste du Ve arrondissement : pcf5.paris@gmail.com

Repost 0
Published by PCF Paris 5e - dans Fiscalité
commenter cet article
26 novembre 2013 2 26 /11 /novembre /2013 19:44

Contre l’injustice fiscale et sociale, le Front de gauche appelle à une grande marche le dimanche 1er décembre à Paris pour une révolution fiscale, la taxation du capital et l’annulation de la hausse de la TVA. Cette marche se dirigera depuis la Place d'Italie (13h30) vers le « portique » de Bercy, symbole de la politique du gouvernement Ayrault plus favorable au Medef et à la finance qu’aux salariés et à la grande masse de la population.

 

Alors que François Hollande avait promis une réforme de la fiscalité pour plus de justice, c'est tout le contraire. En 2013, le nombre de foyers fiscaux a augmenté de 10 %, mettant à contribution 1,8 millions de foyers souvent modestes jusque là épargnés. Dès janvier 2014, l'augmentation de la TVA décidée par le gouvernement va opérer une ponction de 7 milliards supplémentaires sur les ménages. Tout ça pour financer les exonérations fiscales nouvelles de 20 milliards d'euros que le Medef a exigé et obtenu du gouvernement. Ça suffit ! Pour le Front de gauche, l'impôt est un levier décisif au service de l'efficacité économique et sociale, à la condition qu'il soit juste. Les ménages moyens et modestes ne veulent plus payer les passe-droits et ruses fiscales des grands patrons et des grandes entreprises.

Une telle réforme est possible, c'est une question de volonté politique. Le 1er décembre prochain, marchons ensemble pour une révolution fiscale, pour la taxation du capital et l'annulation de la hausse de la TVA !


Chiffres clés …

Nombre de foyers nouvellement imposables en 2013
1,8 Millions

Coût pour les ménages de la hausse de la TVA

7 Milliards €

Exonérations fiscales et sociales des entreprises

200 Milliards €

Évasion fiscale chaque année

60 Milliards €

* Intérêts bancaires et financiers + dividendes

Repost 0
Published by PCF Paris 5e - dans Fiscalité
commenter cet article
22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 22:45

 

Les cafés politiques du Ve arrondissement : Réunion publique du Front de Gauche

Mercredi 27 novembre 2013 19h30
au Café du Val de Grâce, 137 boulevard Saint Michel
(M° Luxembourg / Port Royal)

"Pour Une Réforme De Toute La Fiscalité"

avec Jean-Marc Durand, économiste de la commission économique du PCF

Section Communiste du Ve arrondissement : pcf5.paris@gmail.com

Repost 0
Published by PCF Paris 5e - dans Fiscalité
commenter cet article
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 13:15

75 % : les sages au secours des riches

Le retoquage des « 75 % » par le comité des 12 « sages » réactionnaires du Conseil Constitutionnel donne un très mauvais signe. Toutefois, en proposant un projet mal ficelé du point de vue juridique, le gouvernement devait s'y attendre dès le départ. Aujourd’hui, des voix s’élèvent, à droite, mais aussi parfois à gauche, pour dénoncer le caractère confiscatoire de cette mesure. En réalité, au haut niveau de revenu auquel cette taxation s’adresse – au-delà du million d’euros –, c’est marginal. A peine plus de 1 500 contribuables sont concernés.


Qu'est-ce que serait une véritable réforme fiscale ?

Il faudrait aller beaucoup plus loin et travailler à une véritable refonte de notre fiscalité. Il faut une réforme complète du barème de l’impôt sur le revenu, en rétablissant une réelle progressivité, en allant au minimum vers 9 tranches, au lieu des 5 tranches actuelles. Et porter le taux sommital de cet impôt à 65-70 %. Et il faut concevoir une accélération de la progressivité à partir d’un revenu se situant entre 30 000 et 35 000 euros par an, par foyer fiscal. D’autre part, l’ensemble des revenus des contribuables, du travail comme du capital, doivent y être soumis. Il s’agit, dans cette optique, de revoir toutes les niches fiscales participant à baisser l’impôt des plus riches – cette « optimisation fiscale » qui coûte plus de 50 milliards d’euros à l’État.


Au- delà du cas Depardieu…

L’affaire Depardieu braque les feux sur la fiscalité sur les hauts revenus, qui, en effet, doivent contribuer davantage. Mais attention à ne pas détourner l’attention de la question centrale du financement public par les entreprises. Il s’agit d’élargir la base de la fiscalité, donc de relancer l’activité économique. Ce qui pose la question à la fois d’une autre politique du crédit et d’une réforme de la fiscalité des entreprises pour y introduire de la progressivité et une modulation en fonction de l’utilisation des bénéfices pour le développement de l’emploi, la formation, la recherche.

Repost 0
Published by PCF Paris 5e - dans Fiscalité
commenter cet article