Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

____________________


images.jpeg
DEMANDEZ L'HUMA !
Vous pouvez rencontrer les communistes du 5e arrondissement tous les week-end sur vos marchés. Ils y vendent l'Humanité Dimanche, y distribuent le 5e.communiste (leur journal) et  bavardent volontiers avec les passants.

Nous sommes tous les samedis à partir de 11h aux marchés de Port-Royal et tous les dimanches à la même heure au marché de la place Monge.

Recherche

Nous contacter :

Parti communiste français

42, rue Mouffetard

75005 Paris

Tél. : 01 43 37 44 19

section.pcf5@gmail.com

31 octobre 2013 4 31 /10 /octobre /2013 00:52

Par Igor Zamichiei, secrétaire départemental du PCF Paris

Après six mois de débats publics sur le projet municipal et de rencontres avec les forces de gauche de la capitale, la Fédération de Paris du PCF vient d'arrêter son choix stratégique pour les élections municipales de 2014 à Paris par un vote de ses adhérent-e-s, les 17, 18 et 19 octobre. Nous sommes la seule force politique qui a fait le choix de consulter ses adhérent-es. Les communistes parisiens se sont prononcés majoritairement pour une liste commune avec le Parti socialiste dès le premier tour. Notre débat a montré la volonté de tous les communistes de porter dans l'échéance municipale notre programme « Paris pour tout-te-s : une ville pour l'humain d'abord ! » pour mettre en œuvre des avancées municipales concrètes pour les Parisien-ne-s.

Avec cette décision, nous voulons engager une puissante dynamique politique pour empêcher la droite de reconquérir la capitale et permettre la victoire en mars prochain d'une gauche rassemblée sur des engagements permettant une nouvelle étape de la politique municipale dans l'intérêt des Parisiennes et des Parisiens. En 2001, nous avons repris la ville à la droite pour la rendre aux Parisien-ne-s en réalisant l'union des forces de gauche au premier tour. Durant les deux dernières mandatures l'action de la Ville de Paris, notamment des élu-e-s communistes, a contribué à améliorer la vie des Parisien-ne-s grâce en particulier à la production de 70.000 logements sociaux, le retour en régie publique de l’eau et la création de nombreux équipements publics dont 10.000 places en crèches supplémentaires. Nos élu-es ont en même temps toujours su, en toute autonomie, s'opposer aux politiques municipales qui n'allaient pas dans ce sens comme par exemple le gel de l'emploi public alors même que de nouveaux équipements publics étaient créés. A la veille des élections municipales de 2014, nous décidons de joindre à nouveau nos énergies à gauche car nous mesurons qu'il reste beaucoup à faire pour que Paris soit une ville pour toutes et tous.

Pour nous la politique municipale parisienne peut contribuer à protéger les Parisien-ne-s de la crise et être un atout dans le bras de fer engagé contre les politiques d'austérité. Nous nous opposons à une politique gouvernementale qui s'exerce sous la pression du patronat et des forces de l'argent contre les intérêts d'une majorité de nos concitoyen-ne-s. Notre détermination à changer le cap de cette politique est totale et nous pensons que l'échéance municipale peut être un point d'appui pour cela. A Paris, contrairement au niveau national, des propositions importantes du PCF sont prises en compte et nous pouvons construire demain une nouvelle majorité de gauche ambitieuse pour et avec les Parisien-ne-s. L'accord que nous venons de conclure avec le Parti socialiste le confirme en portant l'ambition de nouvelles avancées comme la production de 30% de logements sociaux, la mise en œuvre de la gratuité des premiers m3 d'eau, le développement de nouveaux équipements publics et de l'emploi public, la création de centres de santé, d'un observatoire de lutte contre les violences faîtes aux femmes ou encore la mise en place d'un Conseil économique social, environnemental parisien pour permettre au monde syndical et associatif de débattre des choix de la Ville. Dans cette période de crise, les Parisien-ne-s peuvent compter sur nous : chaque fois que des avancées sociales, écologiques ou démocratiques seront possibles à Paris, nous agirons pour les mettre en œuvre. Notre seule boussole est l’intérêt des Parisien-ne-s.

Nous ne dissocions pas ce choix de notre volonté de développer le Front de gauche. Le Parti de gauche veut transformer l'élection municipale parisienne en un référendum contre la politique de François Hollande et n'a pas l'ambition de constituer une majorité municipale à Paris avec toutes les forces de gauche. Il a pris la décision dès son congrès de constituer des listes sur cette orientation sans débat préalable avec le PCF. Ce choix s'inscrit dans un débat qui s'est ouvert au lendemain de l'élection présidentielle entre les composantes du Front de gauche sur la stratégie à mettre en œuvre pour le rendre utile à notre peuple. Nous pensons que notre démarche est plus efficace pour protéger les Parisien-ne-s des politiques d'austérité. Elle nous permettra, à l'appui des luttes, de conquérir et de mettre en œuvre des avancées si la gauche l'emporte en mars prochain. Pour le PCF, le Front de gauche doit avant tout être une force politique utile aux Parisien-ne-s par la mise en œuvre d'avancées concrètes et il doit construire pour cela des rassemblements adaptés à chaque lutte et à chaque échéance électorale. Nous continuerons de mener avec l'ensemble des composantes du Front de gauche les luttes sociales contre les politiques d'austérité gouvernementales et de préparer les élections européennes pour lesquelles nous voulons présenter des listes du Front de gauche.

Nous initions aujourd'hui dans l'unité une campagne offensive avec notre chef de file communiste Ian Brossat sur la base de notre programme pour construire avec Anne Hidalgo la victoire de la gauche en mars prochain et initier une nouvelle étape de la politique municipale qui améliore la vie des Parisien-ne-s.

Repost 0
Published by PCF Paris 5e - dans Les Communistes
commenter cet article
3 septembre 2013 2 03 /09 /septembre /2013 16:26

C'est reparti... Cette alchimie unique de convivialité, de confrontation d’idées, de culture, de politique, de musique qu'est la Fête de l'Humanité se tiendra cette année les 13, 14 et 15 septembre.

Pour cette nouvelle édition, les communistes du 5ème et du 6ème s'associent aux communistes du 11ème pour vous accueillir sur leur stand du vendredi après midi jusqu'au dimanche soir. Au programme : débat, exposition de dessins, librairie d'occasion, concert, restauration,...

Exposition des dessins de notre camarade Serge Marlin, artiste-plasticien, "Corps de sensibles" (en présence de l'artiste)

Librairie de livres d'occasion (politique, éditons sociales, jeunesse, romans, …)


samedi 14h

Débat :"Les intellos précaires, un nouveau prolétariat?"

animé par notre camarade Marie Francoise Courel, ex-directrice du département SHS du CNRS, en présence de Charles Antoine Arnaud, rédacteur de l'enquête « Précarité dans l'Enseignement supérieur et la recherche »


samedi 20h

concert de Jazz

 

Soutenez l'Humanité en demandant dès à présent vos vignettes.

Repost 0
Published by PCF Paris 5e - dans Les Communistes
commenter cet article
19 juillet 2013 5 19 /07 /juillet /2013 00:37

COMMUNIQUE DE PRESSE


« Henri Alleg, honneur de notre Nation » (Pierre Laurent - PCF)

 

Henri Alleg vient de s'éteindre. C'est pour les communistes, mais aussi pour les peuples français et algérien, cause d'un immense chagrin.

Résistant à toutes les formes de domination et d'oppression, Henri Alleg a été du combat fondamental du XXe siècle pour l'émancipation du genre humain que fut la lutte anti-coloniale.
 

 

Arrivé en 1939 à Alger, c'est à 20 ans – en 1941 – qu'il choisit de rejoindre le Parti communiste algérien, alors illégal. Henri assuma d'importantes responsabilités à la jeunesse communiste, puis au parti avant de devenir directeur d'Alger républicain.

Engagé pour la paix, l'indépendance et la démocratie en Algérie, Henri Alleg a été torturé et emprisonné, transféré à Rennes dont il s'était évadé en 1961.

En révélant au grand jour les atrocités commises par l'armée française en Algérie, l'auteur de La Question permit à la société française de regarder en face la vérité du pouvoir colonial qu'elle exerçait en Algérie. L'ouvrage, traduit en 28 langues, sera, à juste titre, considéré comme le « J'accuse » de notre temps. Sa conception du métier de journaliste – nourrie de son idéal – a fait honneur à notre Nation.

La place exceptionnelle d'Henri dans le combat anti-colonial et la lutte de libération nationale algérienne provient de sa faculté à défendre le droit imprescriptible des peuples à disposer d'eux-mêmes, sa faculté à partager son combat pour l'égalité entre les peuples et entre les individus.

Quelques années après son installation en France, il rejoint le PCF en 1972 et la rédaction du quotidien L'Humanité. C'est pour les communistes français, un honneur.

À cette heure, nous voulons associer à sa mémoire, celle de son épouse, Gilberte Serfaty, disparue en 2011, et avec laquelle il partageait tout ; Gilberte était elle-même une intellectuelle de grande envergure, une historienne émérite, qui rendit justice aux époux Rosenberg, et une militante extraordinaire.

 

Pierre Laurent,secrétaire national du PCF, Paris, le 18 juillet 2013.

 

Voir aussi l'article associé sur L'Humanité.

Repost 0
Published by PCF Paris 5e - dans Les Communistes
commenter cet article
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 17:12

Notre pays s’enfonce dans une crise. Le choix de l’austérité, de la compétitivité à tout prix et du dogme de la réduction de la dette et de la dépense publique appauvrissent les peuples de France et d’Europe, cassent les solidarités, aggravent les inégalités et la précarité, empêchent la transition écologique. Ces politiques s’imposent sans les peuples et contre eux. Ces orientations conduisent à l’échec.

Un an après son élection, le divorce est profond entre François Hollande et la majorité des Français qui subissent la crise. Ceux-ci ne se retrouvent pas dans les choix économiques du gouvernement qui se plie aux logiques dominantes de la finance et du patronat, consistant à une captation toujours plus grande par le capital des richesses produites par le travail. Si la loi concernant le mariage pour tous a été votée, et nous nous en félicitons, elle n’efface pas toute une série de choix régressifs comme le « choc de compétitivité » payé par la hausse de la TVA, l’adoption du Traité budgétaire européen et de l’ANI, la poursuite de la casse des services publics, les attaques sur les retraites et la protection sociale, la régularisation extrêmement restrictive des sans-papiers, l’absence d’ambition écologique.

Aucune grande réforme démocratique n’est entreprise pour favoriser l’implication citoyenne, du monde du travail et faire de l’égalité une réalité. Sont abandonnés la loi d’amnistie des syndicalistes, le droit de vote des résidents étrangers aux élections locales dès 2014, le renforcement du mode d’élection à la proportionnelle, le non cumul des mandats, les droits nouveaux des salariés. Il faut mettre un coup d’arrêt à cette politique, enclencher un processus qui nous permette de changer de cap ! Sans cela l’accroissement continu du chômage et la désespérance sociale risquent d’ouvrir la voie à une droite revancharde et à l’extrême droite.

Mais l’avenir n’est pas joué. Des résistances s’organisent et s’activent, des alternatives se construisent ; il s’agit de renforcer ces mobilisations, de s’appuyer sur ces mouvements profonds de la société pour engager de nouvelles dynamiques majoritaires porteuses d’espoir.

Nous appelons tous ceux et celles qui se retrouvent dans ce constat et ce projet, militant-e-s politiques de gauche, syndicaux et associatifs, intellectuels, artistes, dans le respect de leur diversité, organisations, à se retrouver pour changer les rapports de force, imposer et mettre en œuvre une autre politique, élaborer et porter ensemble des propositions pour la transition vers un nouveau modèle de société écologique, social, féministe et démocratique. Nous appelons à une première étape nationale de ce processus à l’occasion d’Assises le 16 juin.

Repost 0
Published by PCF Paris 5e - dans Les Communistes
commenter cet article
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 00:46

 

MuguetPoing.jpg
 Le Parti Communiste est un parti militant populaire qui ne bénéficie pas de l’argent des grosses fortunes de France.
  Acheter du muguet auprès des militants communistes, c’est financer le parti politique qui défend concrètement les travailleurs.
  Acheter du muguet auprès des militants communistes, c’est soutenir une expression différente des partis politiques traditionnels. 

 

 Les communistes de la section du Ve arrondissement vendront leur muguet de 9h à 13h :

- place Monge,

- au croisement boulevard Port Royal et de la rue Saint Jacques.


 Le 1er mai le muguet des travailleurs, c’est le muguet des communistes !
 

Repost 0
Published by PCF Paris 5e - dans Les Communistes
commenter cet article
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 15:20

1) Quand a été écrit le Manifeste du Parti Communiste ?

a) 1789

b) 1848

c) 1968


2) De quand date la fondation du PCF ?

a) 1920

b) 1990

c) 1848


3) Qui était Ambroise Croizat ?

a) Un champion cycliste des années 50

b) Un ancien maire du Ve arrondissement

c) L'architecte de la Sécurité Sociale en France


4) Parmi ces artistes, lequel n'a pas été adhérent au Parti Communiste Français ?

a) Picasso

b) Aragon

c) Fernand Léger


5) Combien le PCF compte-t-il d’adhérents?

a) 2000

b) 20000

c) 138000


6) Combien y a t-il de députés et sénateurs communistes?

a) 2

b) 10

c) 27


7) Combien y a t-il d'élu(e)s communistes dans les collectivités territoriales (régions, départements, mairies)?

a) 500

b) 5000

c) 10 000


8) Qui est aujourd'hui le secrétaire nationale du Parti Communiste Français?

a) Georges Marchais

b) Pierre Laurent

c) Jean Luc Mélenchon


9) Quel est le seul événement qui rassemble chaque année plus d'un demi million de personnes autour de débats, de concerts et d'expositions ?

a) Le Tour de France

b) La Fête de l'Huma

c) Le défilé du 14 Juillet


 

Réponses :

1) b : C'est Marx et Engels qui en quelques mois rédigent le célèbre manifeste se terminant par le fameux « Prolétaire de tous les pays, unissez-vous ».

2) a : C’est lors du congrès de Tours en 1920 que la majorité des délégués de la SFIO décident de rejoindre l'Internationale Communiste.

3) c : Député communiste et ministre du travail en 1945-46, Ambroize Croizat, surnommé le « ministre des travailleurs », a mis en place la sécurité sociale.

4) Aucun, ils étaient tous membres du PCF ! Les communistes ont toujours considéré que la lutte pour l'émancipation était inséparable d'un effort constant pour que savoir et émotions ne soient pas réservés aux élites. C’est cette conviction qui est à l’origine de la richesse des politiques culturelles menées dans les municipalités communistes malgré les politiques gouvernementales régressives : le théâtre Jean Vilar à Vitry, la MC 93 à Bobigny, le centre de développement chorégraphique du Val de Marne… 

5) c : Il y a en France 138000 adhérents au Parti Communiste Français, ce qui fait de nous le 3è parti de France et assurément la première force militante.

6) c : Il y a 20 sénateurs et 7 députés. Ils ont refusé de voter le budget d'austérité du gouvernement  Ayrault. 

7) c : Le PCF compte près de 10 000 élus locaux et 800 municipalités de toutes tailles. 

8) b : Depuis 2010, Pierre Laurent, sénateur de paris, est le secrétaire national du PCF. 

9) b : La fête de l’Humanité a été créée en 1930 par Marcel Cachin, un des fondateurs du PCF alors directeur du journal communiste L'Humanité. Cette grande fête populaire et politique est en très grande partie organisée par les militants communistes venus de toute la France. La dernière édition a encore accueilli 650 000 visiteurs.

 

Repost 0
Published by PCF Paris 5e - dans Les Communistes
commenter cet article
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 00:30

 

audin.jpg

Alger, 1957 : depuis 2 ans le Parti Communiste Algérien est interdit. Maurice Audin, père de 3 enfants, jeune mathématicien brillant, milite dans une section clandestine pour la libération nationale, à l'instar de nombreux communistes algérien d'origine européenne. En Juin il est arrêté par les hommes du général Massu, torturé … puis il disparaît. Sa femme, Josette, qui demande aujourd'hui au président Hollande que lumière soit faite, ne le reverra jamais.

 

 

 

L'affaire Audin est symptomatique du cas de milliers de jeunes militants algériens qui disparaissent à cette époque et de la formidable répression mis en place par l'armée française et le pouvoir en place en Algérie comme en France. 50 ans après, alors que le ministre de la Défense a rendu un hommage déplacé le mois dernier au général Bigeard, alors que les députés de droite rêve de réécrire l'histoire des pages les plus sombres du colonialisme et de ses guerres, les communistes plus que jamais le président à tout mettre en œuvre, y compris la levée du secret militaire, pour lever le voile sur cette affaire.

Repost 0
Published by PCF Paris 5e - dans Les Communistes
commenter cet article
27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 12:35

 

Repost 0
Published by PCF Paris 5e - dans Les Communistes
commenter cet article
26 décembre 2012 3 26 /12 /décembre /2012 14:55

Les adhérents du Parti communiste français étaient appelés aux urnes ce 14 et 15 décembre 2012 afin de déterminer leur base commune de discussion pour leur 36ème congrès, qui se tiendra du 7 au 10 février 2013 à Aubervilliers. Le texte « Il est grand temps de rallumer les étoiles - Humanifeste du Parti communiste à l'aube du siècle qui vient », a été adopté à la majorité des suffrages exprimés.

Ce résultat marque une forte volonté des communistes de poursuivre et amplifier la dynamique engagée depuis leur dernier congrès. Il témoigne également du souffle et de l'ambition par lesquels ils veulent nourrir leur combat face à la crise et au capitalisme, dans une Révolution citoyenne plus que jamais nécessaire.

Le texte adopté est désormais le bien commun de l'ensemble des communistes. Mais ce vote est loin de clore les débats. Il ouvre une nouvelle phase de notre réflexion qui doit nous permettre d'approfondir et de préciser nos analyses comme nos orientations. Qui doit nous permettre également nous rassembler plus encore. Dans les semaines qui viennent, les communistes vont poursuivre le travail engagé afin d'enrichir cette base commune et de faire de notre congrès un événement politique retentissant pour notre peuple.

Repost 0
Published by PCF Paris 5e - dans Les Communistes
commenter cet article
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 16:08

Le parti communiste français est fort de 138 000 adhérents. Nombre de personnes croit que le parti communiste repose encore et toujours sur ses vieux militants. Pourtant, l’année 2012 a vu les effectifs du parti augmenter de 6 500 adhérents, soit +5% !!! C’est dans le but de faire connaître cette nouvelle dynamique parmi ses membres que Pierre Laurent, secrétaire du parti, a convoqué cette journée nationale d’accueil des nouveaux adhérents. Les journalistes présents ont ainsi pu « enterrer l’enterrement du parti communiste », comme ils y avaient été malicieusement conviés par les invitations de presse. Pierre Laurent a pu revenir sur certaines des positions actuelles que nous défendons.

309 milliards d'euros sont prélevés sur les richesses créées pour payer les dividendes et les intérêts aux banques contre à peine 145 milliards versés aux cotisations de protection sociale. Il faut dépasser le capitalisme actuel, et non pas le renouveler. Longtemps, la recherche d’une meilleure production de lumière a consisté à améliorer la bougie. Jusqu’au jour où Edison parvint à porter à incandescence un filament de métal. L’ampoule moderne était née. L’ordre économique et politique est aux prises avec ce même problème et cherche à se préserver par des solutions épuisées. Notre combat est de pousser en avant un nouvel âge économique, écologique, démocratique. Ni communisme autoritaire ni compromis social-démocrate, voilà ce qu’est ce communisme nouvelle génération, cherchant à donner toujours plus de pouvoir au citoyen à tous les niveaux.

Repost 0
Published by PCF Paris 5e - dans Les Communistes
commenter cet article