Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

____________________


images.jpeg
DEMANDEZ L'HUMA !
Vous pouvez rencontrer les communistes du 5e arrondissement tous les week-end sur vos marchés. Ils y vendent l'Humanité Dimanche, y distribuent le 5e.communiste (leur journal) et  bavardent volontiers avec les passants.

Nous sommes tous les samedis à partir de 11h aux marchés de Port-Royal et tous les dimanches à la même heure au marché de la place Monge.

Recherche

Nous contacter :

Parti communiste français

42, rue Mouffetard

75005 Paris

Tél. : 01 43 37 44 19

section.pcf5@gmail.com

23 octobre 2007 2 23 /10 /octobre /2007 21:46
Une question de Julien. À nous maintenant d'y répondre !

Salut à tous,
 
Hier j’ai essayé de poser une question qui me tient à cœur mais, comme à mon habitude, je n’ai pas réussi à exprimer clairement le fond de ma pensée. Le café politique était très intéressant mais je pense qu’un aspect de l’histoire du PCF n’a pas été abordé : l’analyse de son déclin.

Comme je l’ai dit hier, la plupart d’entre nous sommes formatés depuis notre plus jeune âge par l’idéologie capitaliste. Ce n’est qu’au prix d’un effort de remise en question très important qu’il est possible d’imaginer un autre monde dont les fondements sont pourtant simples : il suffit de considérer qu’aucun être humain ne doit avoir l’ascendant sur un autre, que rien ne le justifie. C’est ce que j’appelle, certainement à tort, une « valeur » car il s’agit pour moi plus d’un principe de vie que du discours que pourrait avoir un parti. Comment changer la vision du monde ? Comment amener les gens à renouer avec l’idée simple que, par exemple, c’est leur travail qui fait la richesse de l’entreprise et non pas, comme on peut l’entendre souvent, le patron grâce au prétendu risque qu’il prend ou à ses responsabilités ? Notre discours doit être plus fondamental, il doit contrer toutes les idées reçues qu’on entend à longueur de journée pour mieux repartir de zéro car il faut repartir de zéro. Il faut absolument tout « détricoter » pour refaire le chemin dans le « bon » sens (le nôtre évidemment, héhéhé). Mais bon, je m’égare …

Comment se fait-il qu’il y a quelques décennies, d’après ce que j’ai compris hier, la France aurait pu basculer dans le communisme et qu’on en soit là aujourd’hui ? Où sont passés tous ces communistes ? Que votent-ils maintenant ? Qu’a fait le PCF pour qu’autant de personnes se détournent de lui ? Même si beaucoup se sont détournés du parti pour les erreurs qu’il a pu commettre, il n’en reste pas moins que ces personnes étaient communistes. Comment peut-on être communiste puis ne plus l’être ? A ce compte là, j’ai très peur de devenir moi-même un jour comme ceux que je critique.

Même si ceux qui étaient communistes ou socialistes (parceque j’ai lu une sorte d’historique du discours des socialistes et je trouve que du temps de Blum, il était beaucoup plus à gauche que le discours actuel du PCF) ne votent pas communiste, ils sont quand même quelque part. Est-ce qu’ils se sont tous résignés à se contenter du discours lamentable de l’autre, Ségolène Royal ? Comment le Parti a-t-il pu laisser faire ça ?
En quelques mots, ma question serait « que sont devenus les communistes ? ».
Partager cet article
Repost0

commentaires