Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

____________________


images.jpeg
DEMANDEZ L'HUMA !
Vous pouvez rencontrer les communistes du 5e arrondissement tous les week-end sur vos marchés. Ils y vendent l'Humanité Dimanche, y distribuent le 5e.communiste (leur journal) et  bavardent volontiers avec les passants.

Nous sommes tous les samedis à partir de 11h aux marchés de Port-Royal et tous les dimanches à la même heure au marché de la place Monge.

Recherche

Nous contacter :

Parti communiste français

42, rue Mouffetard

75005 Paris

Tél. : 01 43 37 44 19

section.pcf5@gmail.com

5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 13:37

Pierre Laurent

tête de liste du Front de gauche
en Île de France

rencontre les acteurs de l’université

Jeudi 11 février

 

 

 

8h - 9h sur le parvis de la Sorbonne,


  À partir de midi devant Censier (Université
Paris 3)


12h30-14h

Rencontre-débat

dans un café en face de Censier

 

 

 

Quelle politique de l’enseignement supérieur et de la recherche dans les régions ?

Une politique nationale de l’enseignement supérieur et de la recherche, animée par une logique de service public est nécessaire. La politique régionale ne peut pas se faire au détriment de la cohérence nationale du service public, mais les régions peuvent agir contre les réformes réactionnaires de la droite et du patronat.

Un service public pour tout le territoire. Les élus du PCF et du Front de gauche se battront contre toute tentative de mettre en concurrence les territoires et de spécialiser les formations en fonction du bassin d'emploi.

Contrôle public des financements. Avec la création des fondations, la droite délègue le financement de l'enseignement supérieur et de la recherche aux entreprises privées. Ces nouveaux financeurs ne doivent pas devenir les décideurs. La région peut contrôler les fondations pour que l'argent de l'université soit utilisé dans l'intérêt de tous, et pas au profit de quelques uns.

Démocratie. La LRU a développé l'autoritarisme à tous les niveaux. La région peut réintroduire la démocratie dans la vie universitaire en redonnant le pouvoir aux acteurs de l'université et en créant un véritable débat démocratique sur la politique d'enseignement supérieur et de recherche.

Pour y arriver, nous exigeons la mise en place des Conseils Régionaux de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche créés par la loi Faure et jamais activés. Ces instances démocratiques et indépendantes de l'État permettront aux régions de rendre le pouvoir aux acteurs de l'université. Nous nous engageons à organiser des assises de l'université et de la recherche en Île de France pour construire ensemble un contre-projet à la LRU.

Partager cet article
Repost0

commentaires