Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

____________________


images.jpeg
DEMANDEZ L'HUMA !
Vous pouvez rencontrer les communistes du 5e arrondissement tous les week-end sur vos marchés. Ils y vendent l'Humanité Dimanche, y distribuent le 5e.communiste (leur journal) et  bavardent volontiers avec les passants.

Nous sommes tous les samedis à partir de 11h aux marchés de Port-Royal et tous les dimanches à la même heure au marché de la place Monge.

Recherche

Nous contacter :

Parti communiste français

42, rue Mouffetard

75005 Paris

Tél. : 01 43 37 44 19

section.pcf5@gmail.com

8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 14:45

C’est le centième anniversaire de la journée des droits des femme et c’est aussi le lancement de nombreuses initiatives dans le cadre de troisième marche mondiale.

 


Au début du XXe siècle, des femmes de tous pays s’unissent pour défendre leurs droits et réclamer le droit de vote.

La création d’une "Journée internationale des femmes" a été proposée pour la première fois en 1910, lors de la conférence internationale des femmes socialistes, par Clara Zetkin, et s’inscrivait alors dans une perspective révolutionnaire.

La date n’est tout d’abord pas fixée, et ce n’est qu’à partir de 1917, avec la grève des ouvrières de Saint Pétersbourg, que la tradition du 8 mars se met en place. Après 1945, la Journée internationale des femmes devient une tradition dans le monde entier.

 

La date est réinvestie avec le regain féministe des années 70 et la "Journée internationale des femmes" est reconnue officiellement par les Nations Unies en 1977, et en France en 1982. C’est une journée de manifestations à travers le monde, l’occasion de faire un bilan.

 

La Journée internationale des femmes reste d’une brûlante actualité.

Aujourd’hui avec la crise, les femmes sont les plus touchées : temps partiel imposé, salaires les plus bas, retraites les plus basses, remise en cause de l’annuité du à la grossesse, victimes de violences conjugales ou menacées de mariage forcé, disparition des centres d’IVG,  mis en danger du planning familial.

Il est à craindre que nous ayons encore besoin de célébrer cette journée.

 

La manifestation parisienne pour les droits des femmes aura lieu le lundi 8 mars.


 

Rendez-vous sera à Nation

à 18h30 pour nous rendre à Bastille.

Un arrêt est prévu devant l’hôpital Saint Antoine pour protester contre la suppression des centres IVG et soutenir les personnels en lutte.

Partager cet article
Repost0

commentaires