Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

____________________


images.jpeg
DEMANDEZ L'HUMA !
Vous pouvez rencontrer les communistes du 5e arrondissement tous les week-end sur vos marchés. Ils y vendent l'Humanité Dimanche, y distribuent le 5e.communiste (leur journal) et  bavardent volontiers avec les passants.

Nous sommes tous les samedis à partir de 11h aux marchés de Port-Royal et tous les dimanches à la même heure au marché de la place Monge.

Recherche

Nous contacter :

Parti communiste français

42, rue Mouffetard

75005 Paris

Tél. : 01 43 37 44 19

section.pcf5@gmail.com

1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 17:00

Depuis bientôt un quart de siècle les services publics et plus particulièrement ceux qui répondent le plus directement aux missions d’intérêt général sont soumis aux attaques de la marchandisation.

Rappelons-le, la Fonction Publique est au cœur de la notion de service public, lui-même vecteur de l’intérêt général dont la prise en compte remonte loin dans notre histoire.

Les services publics dépecés

Avec l’arrivée de la droite sarkozyste, répondant aux nouvelles exigences du capitalisme, les attaques se sont diversifiées et intensifiées.

Sous le nom de RGPP (Révision Générale des Politiques Publiques), le gouvernement a mis en route une véritable machine de guerre contre la fonction publique, supprimant quelque 100 000 emplois de fonctionnaires en trois ans, restructurant et fusionnant un nombre considérable de services et d’administrations : leurs missions sont alors vidées de tout sens et perdent toute efficacité.

Rien n’échappe à cette logique : Education Nationale, Hôpital, Administrations Financières, Justice, Police et Gendarmerie Nationale, Services déconcentrés de l’Etat (Préfectures et Grandes Directions)… Dans le même temps, la privatisation des services publics s’accélérait : ANPE, ASSEDIC, EDF, GDF, et maintenant la Poste.

Et comme on pouvait s’y attendre, à un tel déluge de restructurations de services et de missions publics devait un jour ou l’autre correspondre une mise en conformité de l’ensemble des institutions administratives et politiques de notre pays, à savoir : notamment celles qui constituent le corpus de l’organisation territoriale de l’Etat.

Les territoires saccagés : la RGPP appliquée aux collectivités territoriales

C’est ainsi qu’a vu le jour le projet de la commission Balladur de réorganisation territoriale de l’Etat qui propose ni plus ni moins qu’une profonde cure d’austérité. Finis les communes et les départements, finis les petits élus dont 100 000 disparaîtraient.

Haro sur les fonctionnaires territoriaux à qui est aussi promis un sort identique aux autres fonctionnaires, de 100 000 à 150 000 suppressions d’emplois d’agents publics territoriaux en perspective.

Pour le maintien d’un service public de qualité sur l’ensemble du territoire et contrer la logique concurrentielle,

exigeons la mise à contribution du capital financier !

Partager cet article
Repost0

commentaires