Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

____________________


images.jpeg
DEMANDEZ L'HUMA !
Vous pouvez rencontrer les communistes du 5e arrondissement tous les week-end sur vos marchés. Ils y vendent l'Humanité Dimanche, y distribuent le 5e.communiste (leur journal) et  bavardent volontiers avec les passants.

Nous sommes tous les samedis à partir de 11h aux marchés de Port-Royal et tous les dimanches à la même heure au marché de la place Monge.

Recherche

Nous contacter :

Parti communiste français

42, rue Mouffetard

75005 Paris

Tél. : 01 43 37 44 19

section.pcf5@gmail.com

21 juin 2014 6 21 /06 /juin /2014 19:10

 

Les maternelles de la rue St Jacques et de la rue des Lyonnais sont menacées de perdre chacune une classe : selon le rectorat, le nombre d'enfants inscrits pour la rentrée 2014 (probablement autour de 170) serait inférieur au seuil (180) qui entraîne une fermeture de classe. Mais pas question d'ouvrir une classe supplémentaire à la maternelle, rue de Poissy, alors que les inscrits (155) seront plus que le seuil (150) permettant l’ouverture d’une classe supplémentaire.

Mme Berthout, maire du Ve, affiche de prendre la défense de l'école publique, et reproche au rectorat de « répartir la pénurie » en exigeant le maintien des deux

classes. Un vœu unanime a réuni UMP, MODEM, PS et EELV pour demander le maintien

des deux classes. Mais rappelons que l'UMP, parti de Mme Berthout, a tout fait pour que les services publics paient les dettes des banques et de leurs spéculations après la crise aigüe de 2008. C’est à Sarkozy que nous devons la dette publique que les tenants de l’Europe

libérale font payer aujourd’hui aux contribuables et aux services publics. Mme Kosciusko-Morizet promettait de baisser le budget de Paris d'un milliard d'euros (sur 7) si elle était élue maire de Paris. Combien de classes de maternelle aurait-elle fermées ?

La pénurie que dénonce la Maire du Ve est aggravée par la politique de capitulation devant le MEDEF que Hollande et son gouvernement ont menée depuis deux ans La section PCF du 5ème, qui s'est battue contre l'austérité sous Sarkozy et sous Hollande appelle nos concitoyens à refuser les fermetures de maternelles dans le Ve, et celle d'une classe de 6ème à Lavoisier.

A propos du départ de l’Université Paris 3 du Quartier Latin, les élus UMP attaquent Mme Lemardeley, rappelons la responsabilité de l'UMP Sarkozy, dans la politique de la LRU, l'affaiblissement grave du potentiel national d'Enseignement Supérieur et de Recherche (ESR) publics. Certes, la fermeture de Censier a été annoncée il y a six mois par le ministère, pour 2018, sans concertation. Mais le désamiantage est indispensable, les personnels le réclament. Ce dont le Quartier Latin a besoin, c'est qu'une fois détruits les bâtiments pollués, le site soit reconstruit et consacré à l'ESR public. Le PS, lui, continue avec Mme Fioraso et M. Hamon la politique de Sarkozy-Pécresse, et parle d'innovation en confondant recherche fondamentale et soutien aux industriels privés. L'UMP ne parle même pas d'ESR pour l'avenir du site de Censier ! Sur cette question aussi une réelle concertation est indispensable, nos concitoyens du 5ème peuvent compter sur le PCF pour défendre à la fois l'intérêt du Quartier Latin, son rayonnement, ses habitants, et le secteur public d’ESR.

Devant la victoire électorale du FN aux élections européennes, ainsi que le score très élevé des abstentions, résultantes des dégâts des politiques d’austérité, en Europe et en France, il est temps que les citoyens s'expriment, agissent et s'unissent pour mettre en œuvreune politique opposée aux financiers, une politique réellement de gauche pour développer nos acquis démocratiques et sociaux et mettre en place de véritables réformes de progrès social. Cela exige des actes politiques concrets contre l'austérité dans le Ve, à Paris, en France et en Europe. C’est ce à quoi vont travailler le PCF et le Front de gauche.

Partager cet article

Repost 0
Published by PCF Paris 5e - dans Éducation
commenter cet article

commentaires