Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

____________________


images.jpeg
DEMANDEZ L'HUMA !
Vous pouvez rencontrer les communistes du 5e arrondissement tous les week-end sur vos marchés. Ils y vendent l'Humanité Dimanche, y distribuent le 5e.communiste (leur journal) et  bavardent volontiers avec les passants.

Nous sommes tous les samedis à partir de 11h aux marchés de Port-Royal et tous les dimanches à la même heure au marché de la place Monge.

Recherche

Nous contacter :

Parti communiste français

42, rue Mouffetard

75005 Paris

Tél. : 01 43 37 44 19

section.pcf5@gmail.com

18 décembre 2013 3 18 /12 /décembre /2013 22:58

Article intégral sur le site de Libération.

 

La députée FN s'est élevée mardi soir contre l'abandon par l'Etat d'une créance de 4 millions d'euros envers le journal. Le ministre du Budget a répondu en défendant le pluralisme de la presse.

Marion Maréchal-Le Pen (FN) a livré mardi une charge contre l’abandon d’une créance de l’Etat pour renflouer «le moribond journal l’Humanité», face à laquelle le ministre délégué au Budget, Bernard Cazeneuve, a défendu la liberté de la presse comme cruciale pour la République.

«Le gouvernement de la République socialiste s’est surpassé en faisant adopter en douce un amendement prélevant 4 millions d’euros d’argent des contribuables pour renflouer une nouvelle fois le moribond journal l’Humanité. Cette mesure est scandaleuse, clientéliste et économiquement stupide», a lancé la députée du Vaucluse à la tribune avant la nouvelle lecture du projet de budget rectificatif 2013.

Le gouvernement a renoncé à une créance de 4 millions d’euros sur le quotidien l’Humanité, en grosses difficultés financières, via un amendement au projet de budget rectificatif voté par les députés en première lecture le 6 décembre.

Partager cet article
Repost0

commentaires