Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

____________________


images.jpeg
DEMANDEZ L'HUMA !
Vous pouvez rencontrer les communistes du 5e arrondissement tous les week-end sur vos marchés. Ils y vendent l'Humanité Dimanche, y distribuent le 5e.communiste (leur journal) et  bavardent volontiers avec les passants.

Nous sommes tous les samedis à partir de 11h aux marchés de Port-Royal et tous les dimanches à la même heure au marché de la place Monge.

Recherche

Nous contacter :

Parti communiste français

42, rue Mouffetard

75005 Paris

Tél. : 01 43 37 44 19

section.pcf5@gmail.com

20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 18:00

La flambée des prix du logement, et la stagnation du pouvoir d’achat des salariés de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche est dramatiquement illustrée par un exemple concret.

 

Il y a 45 ans, un trois pièces de 65 m2 dans le 5ème coûtait environ 100 000 Francs. Le salaire d’un Chargé de Recherche, docteur ès-sciences, ou d’un Maître de Conférence débutant, s’élevait à environ 2000 Francs. Le prix d’un trois pièces correspondait donc  à environ cinquante mois du salaire d’un jeune travailleur  scientifique. Avec un emprunt sur quinze ans, la charge du remboursement des emprunts ne dépassait pas le tiers du salaire.

 

Aujourd’hui, le salaire d’un Chargé de Recherche  est d’environ 2000 Euros, et le même appartement coûte environ 600 000 Euros, voire plus. Autrement dit, son prix correspond à environ 300 mois de salaire, soit un renchérissement relatif effectif de l’immobilier parisien d’un facteur six ! Les prix du logement interdisent radicalement à un jeune salarié de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche de devenir propriétaire, voire de  se loger à Paris, a fortiori dans le 5ème 

 

La section du PCF du 5ème arrondissement considère qu’il est de l’intérêt public, du dynamisme et de la fécondité des activités universitaires, du CNRS, des Ecoles et des laboratoires du 5ème arrondissement, et au delà dans tout Paris, de proposer des mesures permettant aux jeunes salariés des Universités et des laboratoires du 5ème de pouvoir se loger aux environs de leur lieu de travail.

 

C’est pourquoi notre section s’adresse aux Conseillers de Paris, et en particulier aux conseillers de Paris  du PCF et du Front de Gauche, pour que des critères professionnels s’ajoutent aux critères déjà existants  pour l’attribution des logements sociaux  de la ville de Paris. Ces critères professionnels devraient faciliter à un jeune salarié, ou à un couple de jeunes  salariés, de l’Université ou de la Recherche,  d’accéder plus facilement au logement social de catégorie PLUS (plafond de ressources à hauteur de 22800 € pour une personne seule, 34000 €  pour un couple) ou de catégorie PLS (plafond de ressources à hauteur de 29650 € pour une personne seule, 44300 € pour un couple). Les chances de succès d’un demandeur de logement PLS sont nettement plus élevées que pour un logement PLAI, car la pression pour ces derniers est bine plus forte.

 

La section du 5ème ardt du PCF ne se préoccupe pas seulement du logement des jeunes travailleurs universitaires. Elle milite pour que la proportion de logements sociaux dans le 5ème atteigne  au minimum  celle qui est imposée en moyenne à la Ville toute entière dans le cadre de la loi SRU, soit 20% de logements sociaux. Elle se félicite des succès du groupe communiste et FdG du Conseil de Paris pour l’augmentation du parc de logement social dans la capitale en 2013.

Partager cet article

Repost 0

commentaires