Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

____________________


images.jpeg
DEMANDEZ L'HUMA !
Vous pouvez rencontrer les communistes du 5e arrondissement tous les week-end sur vos marchés. Ils y vendent l'Humanité Dimanche, y distribuent le 5e.communiste (leur journal) et  bavardent volontiers avec les passants.

Nous sommes tous les samedis à partir de 11h aux marchés de Port-Royal et tous les dimanches à la même heure au marché de la place Monge.

Recherche

Nous contacter :

Parti communiste français

42, rue Mouffetard

75005 Paris

Tél. : 01 43 37 44 19

section.pcf5@gmail.com

29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 23:45

Depuis plusieurs semaines, M. Mélenchon déclare à qui veut l'entendre qu'il est "disponible pour 2012", allant même jusqu'à vanter son "caractère" particulièrement adapté à l'échéance présidentielle. Pourquoi pas.
Mais le gouvernement et le patronat, eux, n'attendent pas 2012. Ils privatisent la Poste, mettent en pièce l'éducation nationale et cassent les retraites. Ils licencient et précarisent. Ils nous font payer la crise de la finance et du capitalisme. Dans quel état sera la France, dans quel état serons-nous en 2012 ? Allons, camarade Mélenchon, l'urgence n'est pas de trouver un candidat pour 2012 ! C'est maintenant, dans les luttes, dans la bataille pour les retraites, qu'il faut faire front, et rassembler bien au-delà du Front de Gauche, tous ceux qui ont intérêt à changer de système.
Certes, notre combat se mène indissociablement dans la rue et dans les institutions. Mais la haute idée que nous nous faisons de la démocratie s'accorde mal avec ce présidentialisme, cette personnalisation à outrance du pouvoir. En 2012, nous élirons un président de la République. Mais nous élirons aussi nos députés. N'est-ce pas là qu'est le vrai pouvoir ?
Nous espérons construire aujourd'hui dans les luttes un front social capable de renverser la droite en 2012. Mais ce n'est pas une affaire de candidature : c'est une question de projet, et d'action. Et le temps venu, quand il faudra décider d'un(e) candidat(e) capable de porter ce projet, de poursuivre cette action, ce sont les militants qui choisiront celui ou celle pour qui ils feront campagne. Ca aussi, c'est une question de démocratie, et d'efficacité politique.

Partager cet article
Repost0

commentaires