Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

____________________


images.jpeg
DEMANDEZ L'HUMA !
Vous pouvez rencontrer les communistes du 5e arrondissement tous les week-end sur vos marchés. Ils y vendent l'Humanité Dimanche, y distribuent le 5e.communiste (leur journal) et  bavardent volontiers avec les passants.

Nous sommes tous les samedis à partir de 11h aux marchés de Port-Royal et tous les dimanches à la même heure au marché de la place Monge.

Recherche

Nous contacter :

Parti communiste français

42, rue Mouffetard

75005 Paris

Tél. : 01 43 37 44 19

section.pcf5@gmail.com

27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 00:29

A l’occasion du 90e anniversaire du congrès de Tours,

 La section PCF du 5è arrondissement, l’ACCA (AGIR CONTRE LE COLONIALISME AUJOURD'HUI) et les AMIS DE L’HUMANITÉ

vous invitent à une projection de documents d’époque suivi d’un débat sur

Le PCF et la libération des peuples 

avec

HENRI ALLEG

(auteur de la Question et ancien directeur d’Alger républicain)

au cinéma La Clef

(34 Rue Daubenton, Métro Censier)

Jeudi 27 janvier à 19 h

 


Fin décembre 1920, les congressistes sortaient de la boucherie de 14/18 qu’avaient approuvée dans « l’Union sacrée » les principaux dirigeants socialistes jusqu’à rentrer au gouvernement. Aujourd’hui encore, la social-démocratie est à la tête du FMI et coordonne la casse sociale et les conditions d’exploitation dans le monde…

On se souvient de l’intervention d’Hô Chi Minh au congrès de Tours et de l’accueil enthousiaste qu’elle reçut. Cet engagement essentiel des communistes français s’est traduit en actes dès l’opposition à la guerre du Rif en 1923.

Aujourd’hui, la lutte continue ! Combattre le colonialisme, l’impérialisme, sous toutes leurs formes, d’où qu’ils viennent sont plus que jamais une priorité pour les communistes d’aujourd’hui.

Que font nos troupes dans le bourbier afghan ?

Que font nos troupes en Afrique ?

Quel a été le rôle de la France en Tunisie ?

Il y a deux ans, un certain Dominique Strauss-Kahn avait salué la politique de privatisation et de soumission totale au marché capitaliste mondialisé du pouvoir tunisien.

Partager cet article
Repost0

commentaires