Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

____________________


images.jpeg
DEMANDEZ L'HUMA !
Vous pouvez rencontrer les communistes du 5e arrondissement tous les week-end sur vos marchés. Ils y vendent l'Humanité Dimanche, y distribuent le 5e.communiste (leur journal) et  bavardent volontiers avec les passants.

Nous sommes tous les samedis à partir de 11h aux marchés de Port-Royal et tous les dimanches à la même heure au marché de la place Monge.

Recherche

Nous contacter :

Parti communiste français

42, rue Mouffetard

75005 Paris

Tél. : 01 43 37 44 19

section.pcf5@gmail.com

22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 17:27

Dans l’éducation :

Les enseignants et personnels de l’éducation nationale seront aussi en grève pour protester contre les suppressions de postes (16 300 prévues dans le primaire et le secondaire dans le budget 2010, soit 45 000 depuis 2003 alors que le nombre d’élèves continue d’augmenter), pour la revalorisation des traitements (un certifié touche 1,2 fois le SMIC en début de carrière, les enseignants et CPE ont un salaire de 35% inférieur en moyenne du reste de la fonction public d’État),

A l’université aussi, les personnels des CROUS, qui assurent le fonctionnement des restaurants et des résidences universitaires, lancent une grève pour toute la semaine du 23, protestant contre la privatisation-externalisation rampante d’un nombre croissant de leurs activités et contre une « gestion manageriale » de plus en plus brutale depuis 2007.

Les enseignants-chercheurs appellent eux-aussi à la grève du 24 et dénoncent un recours systématique aux CDD, les cadeaux faits au patronat sur le budget de la recherche et, plus généralement, la continuation de la logique de l’université-entreprise qu’a mis en place Valérie Pécresse à travers la loi LRU.

La mobilisation monte aussi chez les étudiants qui réclament entre autres la garantie de la qualité des enseignements pour l’ensemble du territoire et le maintien du cadre national des diplômes. Revendications qui s’opposent donc à la loi LRU, au plan licence et révèlent la logique destructrice introduite par le « système de Bologne » promu par l’Union Européenne. En Autriche, en Allemagne et en Hongrie, les grèves et manifestations se poursuivent depuis déjà plusieurs semaines sur la même exigence d’une université publique, gratuite et de qualité.

Dans les autres services publics (transport, énergie, hôpital) :

A la SNCF, après le succès de la grève du 20 octobre, à la RATP, à EDF et GDF, des hôpitaux dans l’ensemble du service public, le mouvement s’étend.

La perspective d’un nouveau « novembre/décembre 95 » est réaliste. D’autant que les salariés du privé, notamment de l’industrie sont aussi passés à l’action.

 

La perspective politique peut se débloquer par les luttes et leur convergence ! Communistes, nous mettons nos propositions et notre action à leur service.

Partager cet article
Repost0

commentaires