Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

____________________


images.jpeg
DEMANDEZ L'HUMA !
Vous pouvez rencontrer les communistes du 5e arrondissement tous les week-end sur vos marchés. Ils y vendent l'Humanité Dimanche, y distribuent le 5e.communiste (leur journal) et  bavardent volontiers avec les passants.

Nous sommes tous les samedis à partir de 11h aux marchés de Port-Royal et tous les dimanches à la même heure au marché de la place Monge.

Recherche

Nous contacter :

Parti communiste français

42, rue Mouffetard

75005 Paris

Tél. : 01 43 37 44 19

section.pcf5@gmail.com

13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 12:54

C'est une belle victoire pour les salariés de l'entreprise de composants électroniques SET, qui se battent depuis plusieurs mois pour la sauver. La Cour d'appel de Chambéry a accepté la semaine dernière la reprise de l'entreprise sous la forme d'une coopérative au détriment de l'offre du groupe américano-singapourien K&S.

La Cour estime que "le projet de reprise par la Scop est soutenu par la majorité des salariés de l'entreprise, ce qui est un gage de succès s'agissant d'une activité de très haute technologie reposant sur les connaissances, le savoir-faire et l'expérience desdits salariés". Elle souligne aussi que ce projet "a le mérite de maintenir une technologie de pointe sur des marchés sensibles (...) entre les mains, non seulement d'une société française, mais, bien plus, de ceux qui en sont les inventeurs et développeurs à savoir les salariés de la société SET".

"La Scop est un modèle qui est en train d'apparaître comme une solution pour les reprises d'entreprises en difficultés", a déclaré Benoît Hamon. Le ministre délégué à l'Economie sociale entend présenter en avril 2013 un projet de loi favorisant la reprise des entreprises en Scop.

Ce verdict est encourageant dans un contexte de perte de confiance dans le modèle traditionnel de l’entreprise. Les Scop (Société coopérative de production) sont des structures de direction  des entreprises où les employés se constituent en coopérative (2,000 Scop en France pour 40,000 employés). A ce titre, chaque salarié  associé a 1 voix à faire valoir lors de la prise de décision, selon le principe coopératif d’1 personne = 1 voix. Dans les faits, les Scop ont mieux résisté à la crise en France que les autres entreprises. Elles ont globalement opté pour du chômage partiel lors de difficultés économiques en lieu et place des plans de licenciement massifs observés ailleurs. La mise en avant des Scop a été un point important du programme du Front de Gauche, L’humain d’abord.

Partager cet article
Repost0

commentaires