Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

____________________


images.jpeg
DEMANDEZ L'HUMA !
Vous pouvez rencontrer les communistes du 5e arrondissement tous les week-end sur vos marchés. Ils y vendent l'Humanité Dimanche, y distribuent le 5e.communiste (leur journal) et  bavardent volontiers avec les passants.

Nous sommes tous les samedis à partir de 11h aux marchés de Port-Royal et tous les dimanches à la même heure au marché de la place Monge.

Recherche

Nous contacter :

Parti communiste français

42, rue Mouffetard

75005 Paris

Tél. : 01 43 37 44 19

section.pcf5@gmail.com

21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 23:49

 

Indignation après la décision de donner à une rue de la capitale le nom du responsable de l’expulsion des Palestiniens en 1948.

Le chef d’État israélien Shimon Peres sera mercredi à Paris pour inaugurer avec le maire de la capitale, Bertrand Delanoë, une promenade nommée Ben-Gourion sur les quais de la Seine. Le maire de Paris justifie cette mesure par le fait que Ben Gourion a eu « le courage de préconiser publiquement l’évacuation des territoires occupés à l’issue de la guerre des Six-Jours, dès 1967 : sa formule célèbre, “Plutôt la paix que les territoires”, résume à elle seule la clairvoyance de cette position ». Et pour faire taire les nombreuses critiques, il a décidé d’inaugurer une place Mahmoud-Darwish ! Drôle de parallèle entre un poète humaniste et un chef de guerre ! (1) Outre que cette mesure, prise au moment où le gouvernement israélien poursuit sa politique de colonisation en Cisjordanie et à Jérusalem-Est, est scandaleuse, Bertrand Delanoë ne pouvait ignorer que Ben Gourion a été l’architecte en chef de l’expulsion massive des Palestiniens de leurs terres en 1948, celui qui a couvert de son vivant la destruction de 418 villages palestiniens et les massacres de Deir Yassine et Kfar Kassem ! Des actes qu’il avait prémédités. En septembre 1937, il écrivait : « Nous devons expulser les Arabes et prendre leur place, et nous devons le faire avec violence. » Onze ans plus tard, il expliquera que « l’acceptation de la partition (le plan de partage de la Palestine adopté par l’ONU) ne nous engage pas à renoncer à la Cisjordanie… Les frontières des aspirations sionistes sont les affaires des juifs. » (Ilan Pape in le Nettoyage ethnique de la Palestine, Fayard). Comme il a couvert l’assassinat de Folke Bernadotte, représentant français de l’ONU en Palestine, par un groupe extrémiste, dont l’un des membres, Yeoshua Cohen, est devenu son garde du corps.

 

Hassane Zerrouky

 

(1) Le Collectif national pour une paix juste entre Palestiniens et Israéliens a organisé hier un rassemblement de protestation devant l’hôtel-de-Ville.
Partager cet article
Repost0

commentaires