Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

____________________


images.jpeg
DEMANDEZ L'HUMA !
Vous pouvez rencontrer les communistes du 5e arrondissement tous les week-end sur vos marchés. Ils y vendent l'Humanité Dimanche, y distribuent le 5e.communiste (leur journal) et  bavardent volontiers avec les passants.

Nous sommes tous les samedis à partir de 11h aux marchés de Port-Royal et tous les dimanches à la même heure au marché de la place Monge.

Recherche

Nous contacter :

Parti communiste français

42, rue Mouffetard

75005 Paris

Tél. : 01 43 37 44 19

section.pcf5@gmail.com

10 février 2010 3 10 /02 /février /2010 14:18
link

L’historien états-unien Howard Zinn est décédé d’une crise cardiaque, mercredi à Santa Monica (Californie). Il était âgé de quatre-vingt-sept ans. compagnon de route de Noam Chomsky. Professeur de sciences politiques, il était de ceux qui aident « à agir contre l’injustice en tout lieu ».

Le Boston Globe, le quotidien qui a annoncé hier son décès, cite le linguiste et philosophe Noam Chomsky : « Il a apporté une stupéfiante contribution à la culture intellectuelle et morale des États-Unis. Il a changé la conscience américaine dans un sens profondément constructif. »

Dans une conférence prononcée à Montréal quelques jours avant l’élection de Barack Obama, Howard Zinn expliquait sa vision de l’histoire : « Dès le départ, les États-Unis étaient un pays de riches et de pauvres, de propriétaires terriens et de fermiers, de maîtres et d’esclaves. Dès le départ y ont fait rage des conflits : rébellions d’esclaves, soulèvements de fermiers, émeutes de la faim dans les villes… Dans notre pays, on ne nous apprend rien à ce propos. C’est comme si nous étions une belle grande famille (…). Ce que je veux dire, en fait, c’est qu’il y avait lutte des classes avant, pendant et après la révolution. »

Howard Zinn recontextualise l’histoire de son pays : dans ce sens, il fait partie de la grande famille des historiens progressistes et marxistes pour qui l’histoire n’est pas un amas de faits mais la réalité des êtres humains dans leurs rapports entre eux et à la vie à laquelle ils sont confrontés.

L’Histoire populaire des États-Unis, de 1492 à nos jours (éditions Agone, 2002) (1) a été diffusée à plus d’un million d’exemplaires à travers le monde. D’une lecture passionnante, ce véritable monument va systématiquement par-delà les grands mythes dont nous tous sommes plus ou moins imprégnés, pour redonner vie à tous ceux qui ont vraiment fait l’histoire. Et du coup, tel l’enroulement d’une chaîne ADN, l’histoire retrouve un sens.

D’après l’article de Michel Muller

Howard Zinn, ses livres ...

  Désobéissance civile et démocratie
À paraître le 17 mars 2010 aux éditions Agone

  "La mentalité américaine : au-delà de Barack Obama"
Editeur : Lux (9 septembre 2009)

  "Une histoire populaire de l’Empire américain", avec Mike Konopaki & Paul Buhle
Adaptation en bande dessinée d’"Une histoire populaire des Etats-Unis, de 1492 à nos jours"
Editeur : Vertige Graphic (25 août 2009)

  "En suivant Emma, pièce historique en deux actes sur Emma Goldman, anarchiste et féministe américaine"
Editeur : Agone (28 septembre 2007)

  "L’impossible neutralité : autobiographie d’un historien militant"
Editeur : Agone (14 janvier 2006

  "Nous, le peuple des Etats-Unis... Essais sur la liberté d’expression et l’anticommunisme, le gouvernement représentatif et la justice économique, les guerres justes, la violence et la nature humaine"
Editeur : Agone (12 octobre 2004

  "Karl Marx, le retour"
Editeur : Agone (16 octobre 2002)

  "Une histoire populaire des Etats-Unis, de 1492 à nos jours"
Editeur : Agone (6 septembre 2002)

Le site internet d’Howard Zinn

A réécouter les emissions  de Daniel Mermet « Là-bas si j’y suis »

Partager cet article
Repost0

commentaires