Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

____________________


images.jpeg
DEMANDEZ L'HUMA !
Vous pouvez rencontrer les communistes du 5e arrondissement tous les week-end sur vos marchés. Ils y vendent l'Humanité Dimanche, y distribuent le 5e.communiste (leur journal) et  bavardent volontiers avec les passants.

Nous sommes tous les samedis à partir de 11h aux marchés de Port-Royal et tous les dimanches à la même heure au marché de la place Monge.

Recherche

Nous contacter :

Parti communiste français

42, rue Mouffetard

75005 Paris

Tél. : 01 43 37 44 19

section.pcf5@gmail.com

2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 20:11

Café politique

avec

 

Dante Bassino, enseignant,

syndicaliste,

et

Nathalie Marchand,

Syndicaliste  
à l’APHP

 

Mardi 6 avril

à partir de 19h

 

Au Café   
« Val de Grâce »

137 Bd Saint-Michel

Paris 5e

 
 

Votre navigateur ne gère peut-être pas l'affichage de cette image.

 

Suppression d’un poste de fonctionnaire sur deux, réforme du lycée, loi Bachelot, réforme du recrutement des enseignants… Le gouvernement n’en finit pas de s’attaquer aux services publics !

École, hôpital, même combat !

Dans les crèches, les écoles et les lycées comme dans les hôpitaux, de nombreux salariés sont en lutte pour leurs conditions de travail, pour notre droit à la santé et à l’éducation. Quelle société voulons-nous ?

Face à la casse du service public…

S’attaquer aux conditions de travail des personnels soignants, enseignants, techniques et administratif, c’est dégrader la qualité du service public. En cassant le statut des personnels et en favorisant la précarité, le gouvernement remet en cause le droit de tous les citoyens à l’éducation et à la santé. En mettant en concurrence les établissements et les territoires, il remet en cause l’égalité d’accès de tous aux soins et aux savoirs.

Quelles convergences ?

Face à ces attaques sans précédent, nous ne pouvons pas lutter chacun de notre côté. Opposons à  la politique du gouvernement une riposte cohérente ! L’éducation et la santé ne concernent pas seulement les profs et les infirmiers : ce sont nos droits, notre qualité de vie qui sont en danger. En cette période de crise, où la précarité et l’insécurité sociale augmentent et s’étendent à de très larges couches de la population, nous avons besoin de services publics solidaires qui nous protègent. Défendons-les ensemble !

Quel projet politique ?

La droite et le Medef ont un projet politique : une société inégalitaire où la rentabilité serait le seul critère d’efficacité. Ce n’est pas la société que nous voulons. Inventons ensemble un service public ambitieux et solidaire, s’étendant à de nouveaux domaines de la vie. Faisons le choix d’une société qui ne viserait pas seulement la rentabilité, mais l’élévation du niveau de vie pour tous, la possibilité pour chacun de maîtriser sa vie. Battons-nous pour défendre les services publics, mais aussi pour les renforcer et en faire un point d’appui dans la construction d’une société plus juste.

Partager cet article
Repost0

commentaires