Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

____________________


images.jpeg
DEMANDEZ L'HUMA !
Vous pouvez rencontrer les communistes du 5e arrondissement tous les week-end sur vos marchés. Ils y vendent l'Humanité Dimanche, y distribuent le 5e.communiste (leur journal) et  bavardent volontiers avec les passants.

Nous sommes tous les samedis à partir de 11h aux marchés de Port-Royal et tous les dimanches à la même heure au marché de la place Monge.

Recherche

Nous contacter :

Parti communiste français

42, rue Mouffetard

75005 Paris

Tél. : 01 43 37 44 19

section.pcf5@gmail.com

10 juillet 2010 6 10 /07 /juillet /2010 19:54

Dix militants ont été arrêtés et ont subi un interrogatoire après avoir bloqué les routes lors d'une manifestation dans le quartier de Sheikh Jarrah, dans Jérusalem-Est occupé, ce vendredi 9 juillet.



Le quartier Palestinien est le lieu de manifestations hebdomadaires contre la saisie de maisons des résidents locaux par des colons Israéliens. Les manifestations comptent avec la présence régulière de militants pacifistes Israéliens, parmi eux plusieurs militants du Hadash (Front démocratique pour l'Egalité et la Paix – Parti communiste d'Israel).



Près de 300 militants pacifistes et de gauche sont venus dans le quartier pour participer au rassemblement contre l'expulsion de familles Arabes en faveur de résidents Juifs. Les manifestants ont essayé d'entrer dans le bloc de maisons « Simon le juste », affirmant qu'un tribunal le leur avait donné la permission, mais ont été arrêtés par la police et les gardes-frontières.



Les militants qui ont affronté la police ont déclaré que les forces de l'ordre ont utilisé des méthodes violentes contre eux, en dépit du caractère pacifique de la manifestation. L'auteur célèbre David Grossman et l'ancien procureur général Michael Ben-Yair ont participé également au rassemblement. Grossman a également été bousculé par la police.



« Nous avons voulu protester dans le quartier avec les palestiniens au cours des neuf derniers mois. Nous avons une autorisation du Tribunal », a affirmé un des manifestants, Shir Stenberg. « Nous avons demandé d'entrer d'une manière non-violente, et la police nous a repoussé ».



Il y a six semaines, plusieurs centaines d'étudiants et de professeurs de l'Université Hébraique ont défilé des campus du Mont Scopus à Jérusalem jusqu'à Sheikh Jarrah pour protester contre les saisies par des colons de maisons de résidents locaux. La marche de protestation comprenait quelques professeurs éminents tels que Zeev Sternhell, Yaron Ezrahi, Ariel Hirschfeld et d'autres.



Les manifestants portaient des pancartes appelant la fin de la colonisation à Jérusalem-Est. « La démocratie s'arrête à Sheikh Jarrah », affichait certaines banderoles, tandis qu'on pouvait lire sur d'autres « Arrêtez le nettoyage ethnique ».

Partager cet article
Repost0

commentaires