Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

____________________


images.jpeg
DEMANDEZ L'HUMA !
Vous pouvez rencontrer les communistes du 5e arrondissement tous les week-end sur vos marchés. Ils y vendent l'Humanité Dimanche, y distribuent le 5e.communiste (leur journal) et  bavardent volontiers avec les passants.

Nous sommes tous les samedis à partir de 11h aux marchés de Port-Royal et tous les dimanches à la même heure au marché de la place Monge.

Recherche

Nous contacter :

Parti communiste français

42, rue Mouffetard

75005 Paris

Tél. : 01 43 37 44 19

section.pcf5@gmail.com

31 octobre 2013 4 31 /10 /octobre /2013 00:52

Par Igor Zamichiei, secrétaire départemental du PCF Paris

Après six mois de débats publics sur le projet municipal et de rencontres avec les forces de gauche de la capitale, la Fédération de Paris du PCF vient d'arrêter son choix stratégique pour les élections municipales de 2014 à Paris par un vote de ses adhérent-e-s, les 17, 18 et 19 octobre. Nous sommes la seule force politique qui a fait le choix de consulter ses adhérent-es. Les communistes parisiens se sont prononcés majoritairement pour une liste commune avec le Parti socialiste dès le premier tour. Notre débat a montré la volonté de tous les communistes de porter dans l'échéance municipale notre programme « Paris pour tout-te-s : une ville pour l'humain d'abord ! » pour mettre en œuvre des avancées municipales concrètes pour les Parisien-ne-s.

Avec cette décision, nous voulons engager une puissante dynamique politique pour empêcher la droite de reconquérir la capitale et permettre la victoire en mars prochain d'une gauche rassemblée sur des engagements permettant une nouvelle étape de la politique municipale dans l'intérêt des Parisiennes et des Parisiens. En 2001, nous avons repris la ville à la droite pour la rendre aux Parisien-ne-s en réalisant l'union des forces de gauche au premier tour. Durant les deux dernières mandatures l'action de la Ville de Paris, notamment des élu-e-s communistes, a contribué à améliorer la vie des Parisien-ne-s grâce en particulier à la production de 70.000 logements sociaux, le retour en régie publique de l’eau et la création de nombreux équipements publics dont 10.000 places en crèches supplémentaires. Nos élu-es ont en même temps toujours su, en toute autonomie, s'opposer aux politiques municipales qui n'allaient pas dans ce sens comme par exemple le gel de l'emploi public alors même que de nouveaux équipements publics étaient créés. A la veille des élections municipales de 2014, nous décidons de joindre à nouveau nos énergies à gauche car nous mesurons qu'il reste beaucoup à faire pour que Paris soit une ville pour toutes et tous.

Pour nous la politique municipale parisienne peut contribuer à protéger les Parisien-ne-s de la crise et être un atout dans le bras de fer engagé contre les politiques d'austérité. Nous nous opposons à une politique gouvernementale qui s'exerce sous la pression du patronat et des forces de l'argent contre les intérêts d'une majorité de nos concitoyen-ne-s. Notre détermination à changer le cap de cette politique est totale et nous pensons que l'échéance municipale peut être un point d'appui pour cela. A Paris, contrairement au niveau national, des propositions importantes du PCF sont prises en compte et nous pouvons construire demain une nouvelle majorité de gauche ambitieuse pour et avec les Parisien-ne-s. L'accord que nous venons de conclure avec le Parti socialiste le confirme en portant l'ambition de nouvelles avancées comme la production de 30% de logements sociaux, la mise en œuvre de la gratuité des premiers m3 d'eau, le développement de nouveaux équipements publics et de l'emploi public, la création de centres de santé, d'un observatoire de lutte contre les violences faîtes aux femmes ou encore la mise en place d'un Conseil économique social, environnemental parisien pour permettre au monde syndical et associatif de débattre des choix de la Ville. Dans cette période de crise, les Parisien-ne-s peuvent compter sur nous : chaque fois que des avancées sociales, écologiques ou démocratiques seront possibles à Paris, nous agirons pour les mettre en œuvre. Notre seule boussole est l’intérêt des Parisien-ne-s.

Nous ne dissocions pas ce choix de notre volonté de développer le Front de gauche. Le Parti de gauche veut transformer l'élection municipale parisienne en un référendum contre la politique de François Hollande et n'a pas l'ambition de constituer une majorité municipale à Paris avec toutes les forces de gauche. Il a pris la décision dès son congrès de constituer des listes sur cette orientation sans débat préalable avec le PCF. Ce choix s'inscrit dans un débat qui s'est ouvert au lendemain de l'élection présidentielle entre les composantes du Front de gauche sur la stratégie à mettre en œuvre pour le rendre utile à notre peuple. Nous pensons que notre démarche est plus efficace pour protéger les Parisien-ne-s des politiques d'austérité. Elle nous permettra, à l'appui des luttes, de conquérir et de mettre en œuvre des avancées si la gauche l'emporte en mars prochain. Pour le PCF, le Front de gauche doit avant tout être une force politique utile aux Parisien-ne-s par la mise en œuvre d'avancées concrètes et il doit construire pour cela des rassemblements adaptés à chaque lutte et à chaque échéance électorale. Nous continuerons de mener avec l'ensemble des composantes du Front de gauche les luttes sociales contre les politiques d'austérité gouvernementales et de préparer les élections européennes pour lesquelles nous voulons présenter des listes du Front de gauche.

Nous initions aujourd'hui dans l'unité une campagne offensive avec notre chef de file communiste Ian Brossat sur la base de notre programme pour construire avec Anne Hidalgo la victoire de la gauche en mars prochain et initier une nouvelle étape de la politique municipale qui améliore la vie des Parisien-ne-s.

Partager cet article

Repost 0
Published by PCF Paris 5e - dans Les Communistes
commenter cet article

commentaires