Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

____________________


images.jpeg
DEMANDEZ L'HUMA !
Vous pouvez rencontrer les communistes du 5e arrondissement tous les week-end sur vos marchés. Ils y vendent l'Humanité Dimanche, y distribuent le 5e.communiste (leur journal) et  bavardent volontiers avec les passants.

Nous sommes tous les samedis à partir de 11h aux marchés de Port-Royal et tous les dimanches à la même heure au marché de la place Monge.

Recherche

Nous contacter :

Parti communiste français

42, rue Mouffetard

75005 Paris

Tél. : 01 43 37 44 19

section.pcf5@gmail.com

3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 20:15
100903 Graz Schlossberg 


Communiqué par la jeunesse communiste d'Autriche.
La Jeunesse communiste d’Autriche allume le feu pour la justice sociale !


Les militantes et militants de la Jeunesse communiste ont entamé la dernière ligne droite de la campagne des élections régionales de Styrie par une action spectaculaire sur le Schlossberg (colline du château) de Graz, le 3 septembre 2010. Ils y ont déployé une banderole de 15 mètres sur 5 avec la faucille et le marteau et l’inscription : « Justice sociale »et ont allumé des feux de Bengale. « Par ce moyen nous voulons attirer l’attention sur la violente détérioration de la situation sociale en Styrie : 142.000 habitants sont menacés par la pauvreté pendant que quelques uns s’enrichissent encore davantage », explique Robert Krotzer, jeune candidat du Parti communiste autrichien (KPÖ) de Styrie, à propos de l’initiative.


La Jeunesse communiste alerte dans le même temps sur l’écart qui va se creuser encore entre pauvres et riches avec les plans d’austérité prévus par le Parti social-démocrate et le Parti populaire.« La baisse des dépenses sociales, pour l’éducation, l’absence d’augmentation des salaires et toutes les mesures néfastes comparables signifient pour les jeunes la mise à mal de leur droit à un avenir décent », poursuit Krotzer. Au lieu de cela, il y aurait besoin d’une politique conséquente de redistribution des richesses, pour laquelle les grandes entreprises, les banques, les super-riches devraient passer à la caisse. Cela permettrait aussi de financer des investissements dans le secteur de la formation, une élévation des indemnités d’apprentissage ou bien une baisse des tarifs des transports publics, comme la Jeunesse communiste le réclame depuis des années.



Chaque voix pour le KPÖ de Styrie aux élections du 26 septembre sera une voix pour la justice sociale, pour une autre redistribution des richesses et pour la défense des intérêts des jeunes travailleurs, des élèves et des étudiants.

Partager cet article
Repost0

commentaires