Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

____________________


images.jpeg
DEMANDEZ L'HUMA !
Vous pouvez rencontrer les communistes du 5e arrondissement tous les week-end sur vos marchés. Ils y vendent l'Humanité Dimanche, y distribuent le 5e.communiste (leur journal) et  bavardent volontiers avec les passants.

Nous sommes tous les samedis à partir de 11h aux marchés de Port-Royal et tous les dimanches à la même heure au marché de la place Monge.

Recherche

Nous contacter :

Parti communiste français

42, rue Mouffetard

75005 Paris

Tél. : 01 43 37 44 19

section.pcf5@gmail.com

7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 19:57

 

Mardi 6 juillet 2010, un 45ème soldat français est mort en Afghanistan des suites de ses blessures dans une opération qui avait déjà coûté la vie à un de ses compagnons. Il était sergent-chef, basé dans le Doubs, à Valdahon.

Les « sincères condoléances » du communiqué de Nicolas Sarkozy ne rendront pas le leur à sa famille.

100708_Afgha_Valdahon.jpg

 

Il est mort pour quoi ? A chaque drame, la question doit être posée avec encore plus d’insistance.

L’intervention de l’OTAN est une impasse politique. La guerre étrangère, l’occupation, les destructions et les crimes, la corruption du gouvernement afghan fantoche à la solde de l’occupant, renforcent les oppositions nationales, en premier lieu les talibans que l’on prétend combattre.

L’intervention de l’OTAN est une impasse militaire. Des officiers américains le reconnaissent eux-mêmes. Les Britanniques préfèrent se retirer, après 100 morts chez les leurs, d’un secteur difficile. Un général français, le gal Desportes, vient de mettre en cause la stratégie américaine avant d’être rappelé à l’ordre par le ministre français Morin.

Peu importe semble-t-il pour le pouvoir français. Sarkozy a d’autres communiqués en réserves pour les familles des prochains tués. Il n’en a pas besoin pour les victimes afghanes.

Ce qui compte pour les gouvernements français depuis 2001, c’est de montrer à l’impérialisme US et à l’OTAN leur fidélité en Afghanistan, en attendant peut-être un nouveau foyer de guerre en Iran.

A l’occasion, on apprend incidemment de la bouche de l’amiral Guillaud le 4 juillet 2010 que le corps expéditionnaire français va être porté de 3750 à 4000 hommes. Sans débat, sans consultation du Parlement, en plein été. On ne change pas une politique qui tue !

RETRAIT DES FORCES FRANCAISES D’AFGHANISTAN ! RETRAI DE LA FRANCE DE L’OTAN !

N’attendons pas les prochaines morts !

 

Partager cet article
Repost0

commentaires