Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

____________________


images.jpeg
DEMANDEZ L'HUMA !
Vous pouvez rencontrer les communistes du 5e arrondissement tous les week-end sur vos marchés. Ils y vendent l'Humanité Dimanche, y distribuent le 5e.communiste (leur journal) et  bavardent volontiers avec les passants.

Nous sommes tous les samedis à partir de 11h aux marchés de Port-Royal et tous les dimanches à la même heure au marché de la place Monge.

Recherche

Nous contacter :

Parti communiste français

42, rue Mouffetard

75005 Paris

Tél. : 01 43 37 44 19

section.pcf5@gmail.com

4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 17:58


 

Les annonces se succèdent contre la Poste : changement de statut pour préparer la privatisation d’ici la fin de l’année, notamment des services financiers, remise en cause de la distribution du courrier le lendemain (J+1), fermetures et déstructuration des bureaux, suppression programmée de 30.000 emplois.

 

Privatisation : ne soyons pas dupes des annonces du pouvoir

 

Le président de la République avait annoncé avant l’été dernier le lancement du processus d’ouverture du capital d’ici 2010, c'est-à-dire de privatisation partielle, de La Poste. Pour cela, il fallait changer son statut, la faire passer d’établissement public en société anonyme.

 

Devant la force de la mobilisation des salariés et des usagers contre la privatisation et les remous de la crise, le pouvoir tente une entourloupe. Depuis décembre, suivant l’avis d’une commission de complaisance, le Président prétend maintenant qu’il veut limiter l’ouverture du capital à des investisseurs publics (pour combien de temps ?) mais maintient le projet de changement de statut. Personne ne peut être dupe.

 

Le prétexte initial de la privatisation partielle a volé en éclats. Besoin d’argent pour investir ? Alors que la Banque postale est prête à injecter des milliards dans des opérations financières !

 

Et pour quels investissements ? Pour continuer à démanteler le service public. Des milliers de bureaux de poste sont déclassés ou transformés, à grands frais en boutique, et en agences bancaires comme les autres. La fermeture des centres de tri départementaux, pour des centres régionaux très coûteux, sert à supprimer des emplois et à externaliser dans la perspective du profit futur du privé. Courrier, activités financières, présence postale : le processus de privatisation est bien en cours rimant avec bas salaires, précarisation, dégradation des services rendus, logique marchande se substituant au service public…

 

L’avenir de la Poste au cœur de l’alternative politique : elle se joue maintenant et passe par le mouvement populaire

Pas dans l’attente des élections de 2012. Les postiers font partie des mieux placés pour savoir qu’une alternance électorale n’est pas synonyme de changement de politique. Depuis Quilès et l’éclatement des PTT en 1989, le PS a pris toute sa part dans la préparation du processus de privatisation. Il continue d’approuver le Traité de Lisbonne et les directives de mise en concurrence des activités de service public. Il vient d’approuver le plan de renflouement des banques.

 

Communistes, militants dans les quartiers et les entreprises, à la Poste, nous entendons contribuer au rassemblement pour mettre en échec tout de suite les projets du pouvoir et imposer d’autres choix
Partager cet article
Repost0

commentaires

P
EL PARTIDO DE UNIFICACIÓN DEMOCRÁTICA RECHAZA EL GOLPE FASCISTA Y SE COLOCA AL FRENTE DE LA RESISTENCIA Y LAS LUCHAS POPULARES
Hemos publicado anteriormente dos informaciones procedentes de Honduras enviadas por el Partido Unificación Democrática, donde se da cuenta de la creciente movilización del pueblo hondureño, incorporado a la huelga general de combate contra el golpe fascista que ha sido rechazado unánimemente en el mundo, de acuerdo a las Resoluciones de la ONU y la OEA, y el clamor mundial de apoyo al pueblo Hondureño y el Presidente Zelaya.

El Partido de Unificación Democrática es la Organización Política reconocida como la de representación de las ideas más progresistas y revolucionarias de Honduras, producto de la unificación de los Partidos y Organizaciones Revolucionarios : Partido para la Transformación de Honduras, Partido Revolucionario Hondureño, Partido Morazanista de Liberación Nacional, y
Partido Renovación Democrática, éste último originado del Partido Comunista de Honduras.

El Partido de Unificación Democrática, representativo de los sectores de la izquierda hondureña, con participación parlamentaria en el Parlamento de Honduras, se opuso a la medida por la que el Congreso destituyó ilegalmente y sobre la base de una carta falsa al Presidente Zelaya, como máscara para darle "legalidad" ficticia al golpe.

Por la actitud consecuente de los congresantes del Partido Unificación Democrática (PUD) los golpistas tenían preparada su detención, pero dichos parlamentarios no asistieron a la reunión del Congreso, sino que se resguardaron como medida de precaución y se colocaron al frente de las movilizaciones populares, por cuya razón el grupo faccioso fascista procedió a la emisión de órdenes de captura contra dichos dirigente populares, diputados y diputadas del Partido Unificación Democrática: Silvia Ayala, César Ham, Marvin Ponce, Marleny Paz y Óscar Mejía.

Los diputados y dirigentes del Partido Unificación Democrática están sometidos a persecusión, e incluso se difundió la noticia de que de ellos, había sido asesinado César Ham, lo cual ha sido desmentido en fuentes del PUD.

Fuente: Partido Unificación Democrática/ Ediciónde:PrensaPopularSolidaria_ComunistasMiranda.

http://prensapopular-comunistasmiranda.blogspot.com
Répondre