Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

____________________


images.jpeg
DEMANDEZ L'HUMA !
Vous pouvez rencontrer les communistes du 5e arrondissement tous les week-end sur vos marchés. Ils y vendent l'Humanité Dimanche, y distribuent le 5e.communiste (leur journal) et  bavardent volontiers avec les passants.

Nous sommes tous les samedis à partir de 11h aux marchés de Port-Royal et tous les dimanches à la même heure au marché de la place Monge.

Recherche

Nous contacter :

Parti communiste français

42, rue Mouffetard

75005 Paris

Tél. : 01 43 37 44 19

section.pcf5@gmail.com

27 avril 2009 1 27 /04 /avril /2009 13:18
"Un jour viendra où les armes vous tomberont des mains, à vous aussi ! »
Victor Hugo,  21 août 1849 (Congrès de la paix).



L’histoire de l’Europe est jalonnée de guerres entre ses composantes, jusqu’au sommet de ces conflits, entre France et Allemagne de 1870 à 1945, dont les deux derniers ont engendré des guerres mondiales, qui ont repoussé les limites de l’horreur et créé des situations où les guerres restent une hypothèse et une tentation constantes, comme on l’a vu en « ex-Yougoslavie ».  L’histoire des puissances européennes est aussi celle de la colonisation, origine puis complice et bénéficiaire des guerres qu’elle a coûtées aux peuples des continents africain, asiatique et américains, et des séquelles, des conflits,  des massacres comme celui des années 80 au Biafra.

Tout ce qu’on vient d’esquisser rappelle tristement que l’Europe n’est pas un continent pacifique au milieu d’un monde de conflits.

Et maintenant ? L’Europe peut-elle devenir un espace de paix et de démilitarisation des relations entre nations, active en ce sens ?


Va-t-elle développer les coopérations et solidarités entre les populations qui la composent, avec les peuples à l’échelle du monde, être un lieu d’initiatives de paix, de solidarité et de promotion des droits fondamentaux ? Ou, au contraire, va-t-elle poursuivre dans la mise en concurrence des peuples et des systèmes sociaux, le  recul des droits sociaux, à l’éducation, à la santé, à la maîtrise du développement des populations les plus fragiles, aux droits des femmes, des enfants ? Que fera pour la paix une Europe qui laisserait en l’état la question des enfants-soldats?

Quelle attitude va-t-elle prendre face  à la politique israélienne ouvertement opposée désormais à la création d’un Etat palestinien , alors qu’elle n’a jamais fait respecter ses recommandations  et celles de l’ONU quant  à « la feuille de route » officiellement acceptée par les protagonistes pour la reconnaissance réciproque de deux Etats indépendants vivant côte à côte en sécurité ?

Quelles initiatives de paix alors que la France rejoint ceux de l’Union européenne qui participent à l’accentuation de l’effort militaire de l’OTAN en Afghanistan ?

Et que fera l’Union Européenne pour le désarmement, notamment le désarmement nucléaire quand des Etats sont prêts  à détruire la planète au nom de rivalités entre  voisins ?

Les positions, désormais officielles, qui acceptent le retour de la France dans le commandement intégré de l’OTAN, le bouclier antimissiles des Etats-Unis, vont directement dans un sens opposé à la consolidation de la paix dans le monde. L’UE va-t-elle cautionner une militarisation accrue, des stratégies de tension et d’interventions peu soucieuses non seulement du droit international, mais de la sécurité des peuples, de la sécurité mondiale ?

Que deviendrait alors le principe de  la Politique Européenne de Sécurité et de Défense, son indépendance, son contrôle démocratique, sa liaison avec les juridictions internationales ?

Ce sont là des enjeux immédiats et futurs pour l’Union européenne dans une mondialisation de la paix, de la coopération, du développement  respectueux de la planète. Des enjeux au cœur des élections du 7 juin prochain.


POUR UNE EUROPE PACIFISTE , LE 7 JUIN,
AVEC LES COMMUNISTES , VOTEZ FRONT DE GAUCHE
Partager cet article
Repost0

commentaires