Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

____________________


images.jpeg
DEMANDEZ L'HUMA !
Vous pouvez rencontrer les communistes du 5e arrondissement tous les week-end sur vos marchés. Ils y vendent l'Humanité Dimanche, y distribuent le 5e.communiste (leur journal) et  bavardent volontiers avec les passants.

Nous sommes tous les samedis à partir de 11h aux marchés de Port-Royal et tous les dimanches à la même heure au marché de la place Monge.

Recherche

Nous contacter :

Parti communiste français

42, rue Mouffetard

75005 Paris

Tél. : 01 43 37 44 19

section.pcf5@gmail.com

15 avril 2009 3 15 /04 /avril /2009 17:30
NON A L’APPLICATION
DE LA LOI ET DES DECRETS BOUTIN !



Les députés UMP s'efforcent de nous faire prendre madame Boutin et sa loi pour des défenseuses du droit au logement pour tous. C’est tout le contraire. En pleine période de crise, la loi Boutin favorise les  promoteurs et le marché privé (30.000 logements invendus rachetés au prix fort) et organise la pénurie de logements sociaux. Les loyers augmentent sans cesse. A Paris aujourd’hui ils représentent 35 % du budget des ménages.

Expulsion et hausses des loyers : les menaces de la Loi Boutin.

Avec la loi Boutin, le bailleur pourra imposer à des locataires, âgés de moins de 65 ans et considérés en « sous occupation » de leur habitation, un relogement dans un appartement plus petit, au même prix. En cas de refus, les locataires pourront être expulsés. On doit aux députés communistes que les personnes handicapées ne soient pas concernées. Un couple «dont les enfants ont grandi», une veuve, un veuf, une personne divorcée doivent toujours avoir le droit de rester dans l’appartement où ils ont vécu.

Dans un pays où 50% des salariés gagnent moins de 1350 euros net par mois, le logement social s’adresse à la grande majorité. La Loi Boutin accroît considérablement les surloyers. De deux façons : en abaissant de 10% les plafonds de ressources et rendant automatique le supplément de loyer, fortement progressif, à partir de 20% de dépassement. Résultat : un couple sans enfant dont chaque membre gagne 1300 euros où un couple de techniciens avec 2 enfants gagnant 2000 euros chacun seront désormais touchés.

Logement : une pénurie organisée par la droite.

En refusant de construire des logements pour le secteur social, la droite organise la pénurie, pousse les classes moyennes vers le secteur spéculatif et fait des HLM des ghettos pour pauvres. Les maires de droite, comme M Tibéri dans le 5e arrondissement, refusent de contribuer à l’effort nécessaire pour faire face à la crise du logement, particulièrement grave à Paris. Alors que les aides aux logements (type APL) sont largement récupérées par les propriétaires de par l’augmentation des loyers, on fait payer aux locataires l’assèchement des financements normaux du logement social.

NON A LA LOI BOUTIN !
Pour le droit au maintien dans les lieux
& contre la hausse des loyers dans le secteur HLM.
 
Partager cet article
Repost0

commentaires