Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

____________________


images.jpeg
DEMANDEZ L'HUMA !
Vous pouvez rencontrer les communistes du 5e arrondissement tous les week-end sur vos marchés. Ils y vendent l'Humanité Dimanche, y distribuent le 5e.communiste (leur journal) et  bavardent volontiers avec les passants.

Nous sommes tous les samedis à partir de 11h aux marchés de Port-Royal et tous les dimanches à la même heure au marché de la place Monge.

Recherche

Nous contacter :

Parti communiste français

42, rue Mouffetard

75005 Paris

Tél. : 01 43 37 44 19

section.pcf5@gmail.com

19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 12:24

Démocratiser l’Université, un enjeu révolutionnaire qui fait peur !

« La démocratisation de l’Université a échoué dans son rôle d’ascenseur social », « La démocratisation de l’Université a été une erreur : elle n’a fait que produire des diplômés déçus ne trouvant pas d’emploi », «La démocratisation de l’Université est un leurre pour les classes populaires qui y engagent beaucoup de frais sans que leur s enfants disposent à la fin d’un emploi à la hauteur de leur diplôme »…Nous serions allés trop loin dans la démocratisation, l’urgence serait à stopper ce mouvement suscidaire nous dit la droite bien sur mais aussi une certaine gauche. Mais reculer devant la démocratisation de l’Université, c’est avoir peur de son enjeu révolutionnaire. C’est refuser de voir que le problème ne vient pas de l’Université mais du ‘marché du travail’ du système capitaliste qui est incapable de répondre à ce progrès de la société qu’est la massification des connaissances. L’époque est historique : pour la première fois dans l’histoire le nombre d’étudiants diminue ! Une société qui progresse n’est-elle pourtant pas une société qui étudie de plus en plus et qui travaille de moins en moins ? Il est urgent d’agir !

De la maternelle à l’Université : produire une main d’œuvre prête à l’emploi !

Le succès de la manifestation de mercredi dernier le montre : c’est l’ensemble du système éducatif qui est visé par les attaques du gouvernement ! Supprimer la maternelle, faire feu de tous les progrès de la pédagogie dans les méthodes d’enseignement,  supprimer les matières optionnelles, faire entrer l’entreprise dans l’Université, supprimer partout des postes… les attaques sont nombreuses mais l’objectif toujours le même : précariser toujours plus pour produire une main d’œuvre prête à l’emploi au services des intérêts du capital !

C’est pour défendre ce lieu central de progrès dans notre société que maternelles, écoles primaires, collèges, lycées, universités sont en grève : leur lutte est notre lutte à tous, soutenons les !

Partager cet article
Repost0

commentaires