Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

____________________


images.jpeg
DEMANDEZ L'HUMA !
Vous pouvez rencontrer les communistes du 5e arrondissement tous les week-end sur vos marchés. Ils y vendent l'Humanité Dimanche, y distribuent le 5e.communiste (leur journal) et  bavardent volontiers avec les passants.

Nous sommes tous les samedis à partir de 11h aux marchés de Port-Royal et tous les dimanches à la même heure au marché de la place Monge.

Recherche

Nous contacter :

Parti communiste français

42, rue Mouffetard

75005 Paris

Tél. : 01 43 37 44 19

section.pcf5@gmail.com

4 mars 2009 3 04 /03 /mars /2009 10:09
Jeudi 5 mars à 19h, la section du 5e vous invite à sa seconde formation à la philosophie, animée par Claire Mercier, philosophe et cinéaste.

La première séance a eu lieu jeudi 12 février. Nous étions une dizaine.

Claire a commencé par s'interroger sur un premier paradoxe: d'après Marx, "les philosophes n'ont fait d'interpréter diversement le monde, il s'agit maintenant de le transformer" alors pourquoi les communistes philosophent-ils?

Puis elle nous a proposé de réfléchir à la question de la liberté. Là aussi, c'est un paradoxe car ce concept n'est pas utilisé par Marx, pourtant il est utile de s'interroger sur la liberté car elle est aujourd'hui attaché à des choses (le marché, la concurrence) et plus aux hommes et car elle est au coeur de ce que les tenant du "marché libre" ont reproché aux républiques socialistes: l'absence de liberté.

Pour réfléchir sur la liberté, nous avons étudié deux ensembles de textes.

1. D'abord des textes d'Epictète, l'esclave qui philosophe. Claire nous a expliqué en quoi consistait la liberté pour le stoïcien, en quoi le stoïcien adhérait à la révolution communiste et en quoi, aujourd'hui, cette pensée est utile pour survivre aux agressions et à la violence de la société, dans la mesure où elle permet de développer sa liberté intérieure et donc de se désaliéner soi-même, au moins en partie.

Lire les textes

2. Puis, nous avons réfléchi à la liberté effective, pour des hommes à un moment donné de l'histoire à un endroit donné. C'est la France des "Trois glorieuses" (juillet 1830)  que Claire a choisie pour cela. Avec les textes de K. Marx, mais aussi de Chateaubriand.

Lire les textes


Partager cet article
Repost0

commentaires