Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

____________________


images.jpeg
DEMANDEZ L'HUMA !
Vous pouvez rencontrer les communistes du 5e arrondissement tous les week-end sur vos marchés. Ils y vendent l'Humanité Dimanche, y distribuent le 5e.communiste (leur journal) et  bavardent volontiers avec les passants.

Nous sommes tous les samedis à partir de 11h aux marchés de Port-Royal et tous les dimanches à la même heure au marché de la place Monge.

Recherche

Nous contacter :

Parti communiste français

42, rue Mouffetard

75005 Paris

Tél. : 01 43 37 44 19

section.pcf5@gmail.com

28 novembre 2008 5 28 /11 /novembre /2008 09:38

Nous apprenons la disparition de notre camarade Jacques Ligerot. Né en 1923 Jacques, tapissier de son métier, avait adhéré très jeune à la Jeunesse communiste. Militant de la solidarité avec l’Espagne républicaine  il avait ensuite été un des participants à la manifestation du 11 novembre 1940. Repéré par la police vichyste il a été arrêté, condamné à deux ans de prison, incarcéré à l’île de Ré. Après sa libération il a repris son intense activité communiste. Après la Guerre il a été un militant en vue du 5e arrondissement, longtemps membre de la direction de la section, actif à la FSGT, toujours à l’écoute des aspirations de la population, respecté et estimé de ses camarades de la Résistance, conservant des rapports cordiaux avec les gaullistes de gauche de son arrondissement. Que son épouse Denise, elle-même déportée et ses filles Michèle et Françoise trouvent ici l’expression de notre fraternelle solidarité.

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Guy a bien connu Jacques et Denise Nous avons habité rue du Fer à Moulin jusqu'en 83 avant de repartir dans le SO. Quant à moi, je me rappelle de Jacques animant notre 1ère école rue Censier,des réunions animées...Denise si dynamique! Ce sont des camarades que nous ne pouvons pas oublier. Ils représentent ce qui est et qui reste notre force: cette capacité d'écoute, de réflexion, cette tolérance .Sincèrement Guy et Anne Moubeche
Répondre