Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

____________________


images.jpeg
DEMANDEZ L'HUMA !
Vous pouvez rencontrer les communistes du 5e arrondissement tous les week-end sur vos marchés. Ils y vendent l'Humanité Dimanche, y distribuent le 5e.communiste (leur journal) et  bavardent volontiers avec les passants.

Nous sommes tous les samedis à partir de 11h aux marchés de Port-Royal et tous les dimanches à la même heure au marché de la place Monge.

Recherche

Nous contacter :

Parti communiste français

42, rue Mouffetard

75005 Paris

Tél. : 01 43 37 44 19

section.pcf5@gmail.com

7 octobre 2008 2 07 /10 /octobre /2008 09:24



POUR DES THEATRES ET NON PAS UN SEUL


La MC93 n’est pas une salle dont on pourrait disposer comme d’un bien immobilier, c’est un théâtre. Avec une histoire, une spécificité, une singularité, que l’on pourrait résumer par le mot diversité.

La disparition de la MC93, son avalement par la Comédie-Française serait un coup très dur porté à la diversité, la multiplicité que le Théâtre exige pour exister en toute liberté.

Notre art est contradictoire de la concentration. Il est paradoxal, foisonnant, il s’oppose à lui-même, il naît par contradiction. À la MC93, depuis toujours, et nous espérons, pour longtemps encore, ce n’est pas UNE troupe qui invente le Théâtre, mais des dizaines.

Les plateaux de la MC93 débordent de ce foisonnement, ce qui s’y fait ne se fait pas ailleurs, parce que c’est un théâtre de désirs, d’amour pour les oeuvres et les hommes qui les font, pour les publics qui y assistent. L’ouverture remarquable de sa programmation à toutes les formes d’expressions théâtrales, des plus accessibles aux plus exigeantes, étrangères ou très françaises, n’est pas un empilement éclectique, mais la
réponse, poétique et politique d’un homme aux questions que pose le monde.

Les soussignés en appellent fortement à qui de droit pour que l’enthousiasmante richesse humaine et artistique de cette maison ne soit pas sabordée, pour que ses moyens soient réactualisés.

Nous nous opposerons avec détermination à toute action qui tendrait à aller à l’encontre de sa mission et des moyens de l’accomplir. Patrick Sommier dit : « En temps de paix, on n’a jamais vu un théâtre en faire
disparaître un autre pour s’agrandir ».

Sommes-nous en guerre ?


Partager cet article
Repost0

commentaires