Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

____________________


images.jpeg
DEMANDEZ L'HUMA !
Vous pouvez rencontrer les communistes du 5e arrondissement tous les week-end sur vos marchés. Ils y vendent l'Humanité Dimanche, y distribuent le 5e.communiste (leur journal) et  bavardent volontiers avec les passants.

Nous sommes tous les samedis à partir de 11h aux marchés de Port-Royal et tous les dimanches à la même heure au marché de la place Monge.

Recherche

Nous contacter :

Parti communiste français

42, rue Mouffetard

75005 Paris

Tél. : 01 43 37 44 19

section.pcf5@gmail.com

20 septembre 2008 6 20 /09 /septembre /2008 10:19


Après la mort de dix jeunes soldats français, N. Sarkozy organise le 22 septembre un débat à l’Assemblée nationale sur la présence française en Afghanistan, dans le but d’y envoyer toujours plus de soldats. Faisons-nous entendre !


Nous ne voulons pas de soldats français en Afghanistan.

Le bilan de la présence militaire en Afghanistan est dramatique : le pays s’enfonce dans la guerre, la corruption, la misère. L’usage de la force est un échec. Il est temps de mettre en œuvre une solution politique internationale, qui donne la priorité à l’aide d’urgence, à la reconstruction et aux droits du peuple afghan. Un retrait rapide des troupes de l’Otan s’impose.

Nous ne voulons pas d’une France au service de l’impérialisme américain.

Au-delà des victimes dont on peut craindre qu’elles seront plus nombreuses, la décision d’envoyer des renforts est le signe d’un alignement inacceptable sur la politique des Etats-Unis. La volonté de réintégrer le commandement militaire de l’Otan va dans le même sens. La France ne doit pas renoncer à faire prévaloir une politique indépendante. Elle risque d’entraîner toute l’Union européenne vers de nouveaux conflits. Bush parle de s’attaquer à l’Iran, et Sarkozy décide d’investir des milliards (ces milliards refusés aux salaires, à la santé, à l’éducation,…) dans la construction d’une base atomique à Abu Dabi, face à l’Iran ! C’est inacceptable.

Nous ne voulons pas de la guerre.

Il est quantité d’autres « points chauds », en Asie, en Europe, en Afrique, en Amérique latine, qui peuvent, à tout instant, devenir brûlants, s’élargir. Jamais  la formule de Jaurès : « Le capitalisme porte en lui la guerre comme la nuée porte l’orage » n’a été aussi vraie. L’impérialisme américain, affaibli par la crise financière, menacé par la montée de puissances nouvelles, n’en est que plus agressif et plus dangereux. Face à ces menaces de guerre toujours plus fortes, mobilisons-nous pour dire non, et construire la paix. C’est là, pour tous les communistes, pour tous les anti-impérialistes, pour tous  les combattants de la paix, la tâche et le devoir essentiels d’aujourd’hui.

Pour exiger que le Président de la République renonce à l’envoi de renforts en Afghanistan et à la réintégration de la France dans le haut commandement militaire de l’Otan,

MANIFESTONS
SAMEDI 20 SEPTEMBRE A 14H
de la place de la République à la place Clichy.

Ni Afghanistan, ni Otan
Paix, Démocratie, Justice

Partager cet article
Repost0

commentaires