Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

____________________


images.jpeg
DEMANDEZ L'HUMA !
Vous pouvez rencontrer les communistes du 5e arrondissement tous les week-end sur vos marchés. Ils y vendent l'Humanité Dimanche, y distribuent le 5e.communiste (leur journal) et  bavardent volontiers avec les passants.

Nous sommes tous les samedis à partir de 11h aux marchés de Port-Royal et tous les dimanches à la même heure au marché de la place Monge.

Recherche

Nous contacter :

Parti communiste français

42, rue Mouffetard

75005 Paris

Tél. : 01 43 37 44 19

section.pcf5@gmail.com

5 septembre 2008 5 05 /09 /septembre /2008 08:16
Rapport de Patrice Bessac.

Le rapport a d’abord abordé la question de la mondialisation et des tensions qui la traversent : guerre économique, affrontement Chine – Etats-Unis, situation en Georgie. La mondialisation est aujourd’hui marquée par une crise financière sans précédent et par l’émergence de nouvelles conflictualités. Il est de plus en plus clair pour chacun que le libéralisme ne tient pas ses promesses de « mondialisation heureuse », ce qui ouvre un espace pour des propositions transformatrices.

Dans un deuxième temps, le rapport a abordé la situation nationale, en insistant sur l’importance du mécontentement social. Le projet de RSA et toute la communication autour du financement de ce projet visant à faire croire qu’on allait « faire payer les riches » ou taxer le capital montre combien la droite est consciente du mécontentement de la population, et combien cette idée de taxer le capital est devenue populaire. Cependant, la question de l’alternative politique pèse sur toute tentative de mobilisation : dans l’état actuel des choses, la majeure partie des Français pense qu’il n’y a pas de solution. La droite a compris que pour garder le pouvoir elle devait maintenir cette situation, d’où l’intérêt pour elle d’empêcher toute émergence d’un projet ou d’un rassemblement à gauche.

Cette analyse conduit à poser la question : comment développer une alternative ? Comment dépasser la simple résistance, et proposer des solutions ? Quelle rassemblement, et quelle place du parti en son sein ? Ce sera l’un des enjeux décisif de notre Congrès. Le texte de base commune est sorti, il faut le lire et le discuter dans les sections. Un Conseil départemental lui sera consacré après la Fête de l’Humanité.

En conclusion, le rapport introduit trois actions importantes :
- La Fête de l’Humanité, en rappelant l’importance des dernières semaines pour la diffusion de la vignette, et en invitant à profiter de cette occasion pour multiplier les abonnements à l’Humanité Dimanche (plus souvent renouvelés que les abonnements à l’Humanité quotidienne, et qui donne plus sûrement des abonnements au quotidien à long terme) ;
- La marche sur les salaires et l’emploi du 27 septembre ;
- Et une vaste mobilisation contre la privatisation de la Poste, avec organisation d’une votation citoyenne.


La discussion a prolongé les grandes lignes du rapport :

Les questions internationales

La situation chinoise a fait débat : la Chine est-elle un ennemi ? Devons-nous au contraire chercher à constituer un front contre un impérialisme américain de plus en plus dangereux et agressif ? Les points de vue étant fort divergents, il a été décidé d’organiser une réunion de travail sur ce thème (responsable : Adrien Tiberti).
Par ailleurs, s’est exprimée une forte demande d’initiatives du Parti sur la paix. Le PCF doit porter plus visiblement ses exigences pacifistes et anti-impérialistes. Ont été proposées : une campagne pour le retrait des troupes en Afghanistan, et une participation massive à la manifestation organisée par le Mouvement de la Paix à l’occasion du débat parlementaire sur la présence française en Afghanistan.

La crise financière

De nombreux intervenants ont souligné combien la situation est exceptionnelle. On voit même des nationalisations aux Etats-Unis ! En effet, l’état américain a racheté deux institutions financières destinées à refinancer les crédits, et qui étaient au bord de la faillite. Ce cas montre bien que la nationalisation seule n’est pas une solution : à peine ces entreprises nationalisées, la Bourse américaine est remontée. Ici, les nationalisations soulagent le capital plus qu’elles ne le mettent en danger. Yves Dimicoli insiste donc sur l’importance de revendiquer non seulement des nationalisations, mais un contrôle social des entreprises publiques, et une autre utilisation du crédit bancaire.

RSA et salaires

Sur le RSA et la question du pouvoir d’achat, des intervenants ont souligné combien la question du pouvoir d’achat est préoccupante, et donc mobilisatrice. Mais dans le même temps, la plupart des politiques rabattent le problème du pouvoir d’achat sur celui des prix. À droite comme au PS, on répond à l’inquiétude sur le pouvoir d’achat par des promesses pour faire baisser les prix. La question des salaires est complètement occultée ! Le rôle de la marche du 27 doit être de mettre cette question sur le devant de la scène. Dans une société très majoritairement salariale, poser la question des salaires doit nous permettre à la fois de mobiliser largement et de tenir un discours politique : pour qui et pour quoi travaillons nous ? Qui produit les richesses et dans quel but ?

Démocratie

Enfin de nombreuses interventions ont exprimé leur inquiétude devant la situation démocratique de notre pays, et se sont félicitées de la mobilisation contre le fichier Edwige.

Deuxième partie : le 120 rue Lafayette

La deuxième partie du Conseil départemental a été consacrée à l’avenir du 120 rue Lafayette, siège de notre fédération, que le Conseil National souhaite louer pour équilibrer les comptes du Parti. Le Conseil départemental a posé la question en particulier de la pertinence et de la fiabilité de la politique immobilière de notre parti. Je n’ai pas pu assister à cette discussion. Dans deux mois, lorsque le débat aura pu avoir lieu dans les sections, le Conseil départemental se réunira à nouveau pour aviser de la décision à prendre.

Décisions
- Organisation d'une demie journée de travail sur la Chine
- Diffusion d'un argumentaire sur les salaires dans la perspective du 27 septembre
- Organisation d'une campagne d'action pour La Poste
Partager cet article
Repost0

commentaires