Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

____________________


images.jpeg
DEMANDEZ L'HUMA !
Vous pouvez rencontrer les communistes du 5e arrondissement tous les week-end sur vos marchés. Ils y vendent l'Humanité Dimanche, y distribuent le 5e.communiste (leur journal) et  bavardent volontiers avec les passants.

Nous sommes tous les samedis à partir de 11h aux marchés de Port-Royal et tous les dimanches à la même heure au marché de la place Monge.

Recherche

Nous contacter :

Parti communiste français

42, rue Mouffetard

75005 Paris

Tél. : 01 43 37 44 19

section.pcf5@gmail.com

5 septembre 2008 5 05 /09 /septembre /2008 08:38
Venez à la Fête de l’Humanité !
les 12-13-14 septembre 2008
Parc Départemental de la Courneuve RER B Le Bourget




Virages à gauche en Amérique latine
Espoir pour le reste du monde ?
Quelle solidarité internationale ?

Débat des sections des 5°, 6°, 7° et 15° arrondissements de Paris à la Fête de l'Humanité
Samedi 13 septembre 16h – 17h30

Depuis quelques années un vent de révolte souffle sur l’Amérique latine. En effet, de plus en plus de dirigeants politiques sud-américains dénoncent l’ordre imposé par les institutions financières internationales (FMI, Banque mondiale, Banque interaméricaine de développement) comme Kirchner en Argentine, Hugo Chavez au Venezuela ou Tabaré Vasquez en Uruguay. En Bolivie, mais aussi en Uruguay, les mouvements de gauche ont porté de fortes revendications en faveur des nationalisations des ressources naturelles, que ce soient les hydrocarbures, l’électricité ou l’eau.

Dans cette nouvelle conjoncture, une page importante de l’histoire de l’Amérique du sud est en train de s’écrire. Une étape où tous les espoirs sont permis. Non seulement des équipes marquées à gauche, et fortement enracinées dans des luttes populaires, s'emparent, majoritairement, du pouvoir, l'exercent, sont confirmées dans leur mandat, résistent au froncement de sourcils du grand voisin du nord, mais elles prétendent même s'en affranchir en s'organisant collectivement à travers des alliances régionales qu’elles entendent redynamiser. Diverse, cette nouvelle Amérique latine en effervescence inflige même un camouflet au président Bush en faisant échouer son projet d'un vaste ensemble continental, l’ALCA, sous direction américaine.

Succédant à des régimes dictatoriaux ou à des équipes déconsidérées ces nouvelles expériences ont la lourde tâche de consolider la démocratie, faire face aux inégalités criantes et au désarroi des classes moyennes dans un contexte de large ouverture économique, d’une très forte violence sociale et d’un grignotage des sociétés par les activités informelles. C’est bien une nouvelle Amérique latine qui émerge dans les années 2000, un continent qui veut réparer les dégâts du néolibéralisme et suivre un autre chemin. L’attente est immense.

Comment en est-on arrivé là ? Comment lire ces évolutions ? A l’aide de quelle grille de lecture ? Comment ce qui s’y passe interpelle nos propres débats en Europe ? Comment manifester notre solidarité internationale ?


Autour de Obey Ament, responsable de l’Amérique latine auprès du PCF;
Fabien Cohen, secrétaire général de « France Amérique latine » 
et Michel Rogalski, directeur de la revue Recherches internationales,
les arrondissements parisiens des 5°, 6°, 7° et 15° vous invitent à venir en débattre.
Partager cet article
Repost0

commentaires