Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

____________________


images.jpeg
DEMANDEZ L'HUMA !
Vous pouvez rencontrer les communistes du 5e arrondissement tous les week-end sur vos marchés. Ils y vendent l'Humanité Dimanche, y distribuent le 5e.communiste (leur journal) et  bavardent volontiers avec les passants.

Nous sommes tous les samedis à partir de 11h aux marchés de Port-Royal et tous les dimanches à la même heure au marché de la place Monge.

Recherche

Nous contacter :

Parti communiste français

42, rue Mouffetard

75005 Paris

Tél. : 01 43 37 44 19

section.pcf5@gmail.com

12 mai 2008 1 12 /05 /mai /2008 21:46


La section du Parti Communiste du 5e arrondissement organise, à destination de ses adhérents, mais aussi de toutes les personnes intéressées, un cycle de formation consacré aux bases de l'économie marxiste et non marxiste. Ce cycle comportera 6 séances les jeudi 22 mai, 29 mai, 5 juin, 12 juin, 19 juin et 26 juin à partir de 18h30, assurées par Catherine Mills, membre de la commission économie du PCF et maître de conférence honoraire à Paris I.


L'organisation de ces cours d'économie constitue une nouveauté pour la section. Lors de l'Assemblée extraordinaire de décembre dernier, beaucoup de camarades avaient dit leur envie et leur besoin d'une formation théorique à la fois accessible à tous, et leur permettant de mieux comprendre les enjeux du combat contre le capitalisme, de participer à l'élaboration théorique, de s'approprier le projet et les propositions communistes. C'est dans cette perspective que nous avons essayé d'organiser ce premier cycle de formation, qui pourra, s'il rencontre du succès, être suivi d'autres cycles, dans s'autres disciplines (philosophie, histoire...).

Que vous soyez adhérent ou sympathisant, membre ou non du PCF, du quartier ou d'ailleurs, si vous êtes intéressé, n'hésitez pas à venir ! Vous pouvez vous inscrire en cliquant sur "Contact" tout en bas de cette page.



Cycle de formation à l'économie - Présentation

Alors que les bénéfices des sociétés du CAC 40 s’envolent, que les dividendes versés aux actionnaires n’ont jamais été aussi importants, la très grande majorité de la population a du mal à joindre les deux bouts ou vit de moins en moins bien : la prospérité d’une entreprise ne signifie pas celle de ses salariés.

L’exploitation du travailleur est l’un des fondements du capitalisme car c’est l’exploitation de sa force de travail qui transforme l’argent en capital.

Nous allons l’illustrer avec un exemple simple. Prenons un salarié d’une fabrique de téléviseurs. Il produit 10 téléviseurs par mois. Chaque téléviseur est vendu 300 euros, ce qui correspond à sa valeur marchande à un moment donné mais non à sa valeur- travail. Mais le salarié, lorsqu’il a produit 8 téléviseurs, ne récupère pas le fruit de son travail : le salaire que lui verse l’employeur correspond à l’achat (ou mieux peut-être : à la location puisque Marx précise qu’il ne s’agit jamais d’un achat définitif, qui serait l’esclavage) d’une marchandise :  sa force de travail.

Y aurait-il des vies qui valent plus que d’autres ? Pourquoi la quasi-totalité de la population devrait-elle vendre sa force de travail, offrir de son temps de vie, à une poignée de possédants ?

D’autant plus que cette forme d’aliénation  gagne du terrain. En France, la part des salaires dans le PIB (dans une certaine mesure, la part des salaires dans la valeur ajoutée) a reculé de 9,3 points en vingt ans. Cela représente une manne d’environ 150 milliards d’euros. Le déficit de la Sécurité sociale de 12 milliards et celui des retraites de 5 milliards paraissent bien faibles face aux sommes détournées. Au profit de qui ? Au profit du capital !

Les travailleurs, ceux qui vivent en vendant leur force de travail, doivent prendre conscience que leurs intérêts sont opposés à ceux qui vivent de leur exploitation. Celle-ci concerne les salariés à tous les niveaux, quelle que soit la conscience qu’ils en ont. De l’ouvrier à l’ingénieur, de l’employé au cadre, la lutte des classes est plus que jamais une réalité.

Pour combattre ce système, les citoyens doivent mieux connaître leur ennemi de classe.

Pour cela, les communistes du 5ième organisent une formation aux bases de la théorie économique marxiste, mais aussi aux autres théories fondamentales, le but étant d'analyser  le système capitaliste

Aucune compétence particulière en économie n’est requise. Il s’agit d’acquérir les connaissances fondamentales que chaque travailleur devrait avoir en tête en allant travailler.

La formation sera assurée par Catherine Mills, maître de conférences en économie de l’université de Paris 1. Elle sera composée de 6 cours  dont le programme est détaillé ici :

Jeudi 22 mai - Marx 1 : la marchandise , le marché, la production marchande capitaliste, le capital

Jeudi 29 mai - Marx 1 suite : l’exploitation , la force de travail, la plus value

Jeudi 5 juin - Marx 3 : taux de profit , crise, suraccumulation du capital et dévalorisation

Jeudi 12 juin - Marx 3 suite

Jeudi 19 juin - classiques, néo-classiques

Jeudi 26 juin - Keynes
Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Bonjour,

Ben finalement Marx n'est pas tombé cette année au BAC de philo, ils ont preferé la vérité et la connaissance scientifique (pour des L!) et un texte de Sartre.

Mais merci quand même !!
Répondre
J
Oui Marx est au programme de philo. Dans le chapitre qui parle du travail , notre professeur a décidé de le comparer à Hannah Arendt. Mais même si ces cours de philo sont très interessants, ils ne rendent pas compte tout à fait de la pensée de Marx. Aussi j'ai commencé à écouter ce que disait Catherine Mills, et cela est encore plus interessant, et plus complet c'est évident.
En esperant juste que le travail tombe cette année au bac de philo.

En tout cas j'éspère pouvoir venir juste après le bac (donc pour les deux derniers jeudi) à l'une de ces conférences.

Julie.
Répondre
J
Bonjour,
j'aurai été interessée par ces cours de formation, mais pour mon emploi du temps ils tombent assez mal.

Aussi y aura t-il des "résumés" ou quelques explications sur votre site ?
Cela tombera d'autant plus à point, que le bac approcher et que Marx est au programme des TL.
Merci.
Répondre
P

Ca alors ! Je ne savais pas que Marx était au programme du bac. En philo j'imagine ?

En tous cas, nous allons essayer de mettre en ligne des comptes-rendus, en espérant qu'ils pourront vous être utiles. Et peut-être trouverez-vous le temps de venir une prochaine fois, à l'un de nos
cafés politiques ou lors d'une autre formation ?

Merci en tous cas pour ce commentaire qui nous encourage à continuer !

Marine