Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

____________________


images.jpeg
DEMANDEZ L'HUMA !
Vous pouvez rencontrer les communistes du 5e arrondissement tous les week-end sur vos marchés. Ils y vendent l'Humanité Dimanche, y distribuent le 5e.communiste (leur journal) et  bavardent volontiers avec les passants.

Nous sommes tous les samedis à partir de 11h aux marchés de Port-Royal et tous les dimanches à la même heure au marché de la place Monge.

Recherche

Nous contacter :

Parti communiste français

42, rue Mouffetard

75005 Paris

Tél. : 01 43 37 44 19

section.pcf5@gmail.com

7 avril 2008 1 07 /04 /avril /2008 09:13

Les ouvriers roumains en lutte :

Depuis déjà 2 semaines, aucune Logan ne sort plus de l’usine Dacia-Renault de Pitesti-Mioveni en Roumanie : les salariés roumains sont en grève. Ils réclament une augmentation de leur salaire aujourd’hui d’environ 208 euros brut et une amélioration des conditions de travail. Mais Renault ne veut rien lâcher et a même tenté d’intervenir auprès du tribunal pour déclarer la grève illégale ! La justice roumaine, consciente de la gravité des faits, a renvoyé la plainte de Renault.

Les salariés européens solidaires :

A quelques 2500 kms, les salariés de l’usine Renault du Mans sont solidaires : distribution de tracts de soutien, envoi de courrier aux ouvriers roumains… la grève des ouvriers roumains est dans toutes les têtes ! Car, en France, en Roumanie, comme ailleurs en Europe, les problèmes sont les mêmes : chantage de la délocalisation pour tirer les salaires toujours un peu plus à la baisse et pour faire passer la dégradation des conditions de travail.

Manifestation européenne du 5 avril en Slovénie pour une Europe sociale :

C’est bien une convergence des luttes et des revendications des salariés que connaît l’Europe aujourd’hui. Si les salariés sont solidaires, les syndicats le sont aussi : la CGT métallurgie française a ainsi envoyé une délégation en Roumanie, et l’accueil y a été très chaleureux. En 2005, l’échec du référendum européen venait rappeler l’exigence d’une Europe sociale. Trois ans après, c’est dans les luttes qu’on la voit se construire. Et c’est pour cette Europe sociale que manifestera l’ensemble des syndicats européens samedi 5 avril à Ljubljana en Slovénie, pour exiger que « la modération salariale ne soit plus la seule variable d’ajustement ».
Partager cet article
Repost0

commentaires