Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

____________________


images.jpeg
DEMANDEZ L'HUMA !
Vous pouvez rencontrer les communistes du 5e arrondissement tous les week-end sur vos marchés. Ils y vendent l'Humanité Dimanche, y distribuent le 5e.communiste (leur journal) et  bavardent volontiers avec les passants.

Nous sommes tous les samedis à partir de 11h aux marchés de Port-Royal et tous les dimanches à la même heure au marché de la place Monge.

Recherche

Nous contacter :

Parti communiste français

42, rue Mouffetard

75005 Paris

Tél. : 01 43 37 44 19

section.pcf5@gmail.com

2 avril 2008 3 02 /04 /avril /2008 18:07
            ... et bientôt dans la loi si nous ne résistons pas !

1. Moderniser le dialogue social… ou en finir avec le code du travail ?

Le rapport Attali veut privilégier les négociations collectives par rapport à la loi : une loi votée par les représentants du peuple pourra donc être remise en cause par des négociations locales, tributaires d’un rapport de force… La porte est ouverte à toutes les régressions ! Il propose aussi de généraliser la « rupture à l’amiable » du contrat de travail, c’est-à-dire le licenciement sans motif et sans délais.

2. Nous travaillons plus, et les patrons gagnent plus.

Le rapport veut réduire le « coût du travail » en transférant une partie des cotisations sociales payées par les employeurs vers la CSG ou la TVA, payées par tout le monde : un cadeau aux patrons, aux frais des salariés !

3. La concurrence, encore et toujours…

Commerce : restaurer la liberté de prix et d’installation (distribution, hôtels, cinémas…).
Ouvrir les professions réglementées à la concurrence (taxis, coiffeurs, notaires, avoués, huissiers, pharmaciens).

4. Écologie ?

Le rapport propose la mise en place de 10 « écopolis » d’au moins 50000 habitants, pourvues de « technologies vertes ». Mais que deviennent les villes non sélectionnées ?

5. Développer l’enseignement supérieur et la recherche…

avec quel argent ? Dix grands pôles d’enseignement supérieur-recherche, autonomes, et donc financés (et contrôlés) par les entreprises privées. Où les autres universités trouveront-elles l’argent pour fonctionner ? 

avec quels étudiants ?
Sélection à l’entrée, frais d’inscriptions, construction d’une université à deux vitesses avec filières sélectives et filières de relégation… L’enseignement supérieur pour tous, c’est fini !

et avec quels enseignants-chercheurs ? Fin du statut public des chercheurs, montée de la précarité de l’emploi, sélection des projets de recherche selon leur rentabilité… Bref, le rapport veut en finir avec le service public d’enseignement supérieur et de recherche !

Pour en savoir plus sur le rapport Attali :

- Le dossier de l'Humanité

avec     un article de Paul Boccara: Démagogie et contradictions sous option ultralibérale

             un article de Jean-Marie Monnier: Rompre avec la dégradation du système de prélèvement

             un article de Robert Charvin: Après le rapport Minc, le rapport Attali

             et l'analyse de Clotilde Mathieu
, journaliste à l'Humanité.

- Un article d'Yves Dimicoli sur notre blog :
Ralliement néo-libéral.
Partager cet article
Repost0

commentaires