Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

____________________


images.jpeg
DEMANDEZ L'HUMA !
Vous pouvez rencontrer les communistes du 5e arrondissement tous les week-end sur vos marchés. Ils y vendent l'Humanité Dimanche, y distribuent le 5e.communiste (leur journal) et  bavardent volontiers avec les passants.

Nous sommes tous les samedis à partir de 11h aux marchés de Port-Royal et tous les dimanches à la même heure au marché de la place Monge.

Recherche

Nous contacter :

Parti communiste français

42, rue Mouffetard

75005 Paris

Tél. : 01 43 37 44 19

section.pcf5@gmail.com

21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 17:45

Les Communistes de l’ENS vous invitent à débattre sur le thème de « L’IDÉOLOGIE EUROPÉENNE » autour de la sortie d’un livre militant consacré à la question en présence des auteurs
 
BENJAMIN LANDAIS, AYMERIC MONVILLE ET PIERRE YAGHLEKDJIAN

lundi 31 mars à partir de 19h30
Amphithéâtre Rataud, ENS - 45 rue d'Ulm

couv_1154.jpg


Rapidement mentionnée puis vite passée sous silence par les médias
dominants, la ratification du « Traité de Lisbonne » par le parlement au
début du mois de février 2008 semble définitivement oublié après la
période des élections municipales. A la poubelle la victoire du «Non» à la
constitution européenne ? Pourtant, le 4 février 2008 marquera sans doute
dans l’Histoire de France le premier coup d’Etat politique du XXIe siècle.
Avec la bienveillance du Parti Socialiste, la nouvelle gouvernance à
l’américaine aura montré que la volonté souveraine exprimée par plus de 15
millions de Français en mai 2005 peut être violée par 560 parlementaires
moins de trois ans plus tard. Qu’importe puisque « L’Europe est sortie de
l’impasse ! ».

Il était donc urgent de reprendre l’offensive dans les luttes comme dans
l’analyse de ce que sous-tend réellement la « construction » européenne.
Car force est de constater que même la « Gauche du NON », qui prétend «
réorienter » l’UE et lui donner un contenu « social », a déserté ce
terrain.

La rédaction collective de ce livre a été guidée par trois idées
directrices :

• Identifier les conséquences réelles de la « construction » européenne.
• Retracer la généalogie de l’Europe en tant que mythe politique et culturel.
• Face aux impasses théoriques de l’altermondialisme, tenter de comprendre
dans quelle logique impérialiste l’Europe s’inscrit.


Partager cet article
Repost0

commentaires