Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

____________________


images.jpeg
DEMANDEZ L'HUMA !
Vous pouvez rencontrer les communistes du 5e arrondissement tous les week-end sur vos marchés. Ils y vendent l'Humanité Dimanche, y distribuent le 5e.communiste (leur journal) et  bavardent volontiers avec les passants.

Nous sommes tous les samedis à partir de 11h aux marchés de Port-Royal et tous les dimanches à la même heure au marché de la place Monge.

Recherche

Nous contacter :

Parti communiste français

42, rue Mouffetard

75005 Paris

Tél. : 01 43 37 44 19

section.pcf5@gmail.com

20 février 2008 3 20 /02 /février /2008 08:36
logoPlanningFamilial.jpg
A l’heure où un récent arrêt de la cour de cassation reconnaissant le droit à l’état civil des embryons et fœtus morts en fausse couche vient ouvrir une brèche à la remise en cause de l’avortement, il est urgent de s’interroger sur la place qui est faite dans notre arrondissement aux structures d’aide au contrôle des naissances.

Créés en 1965, les centres de planning familial font partie prenante du doit des femmes. Ce sont des lieux d’accueil, d’écoute, d’information et d’orientation pour les femmes, les couples, les familles et les adolescents. Ils proposent gratuitement, quels que soient l’âge et la couverture sociale, des informations sur la sexualité, les méthodes de contraception, l’IVG, les MST (Maladies Sexuellement Transmissibles) dont le sida. Ils offrent aussi un lieu d’écoute aux personnes victimes de violences conjugales ou sexuelles. Le secret et l’anonymat y sont respectés, ce qui leur permet d’être de réels lieux d’aide et d’écoute notamment pour les mineures.

Et pourtant, depuis plus de quarante ans que ces structures existent, le cinquième, qui accueille chaque jour plusieurs milliers d'étudiantes et d'étudiants, n’en accueille aucune. Or la proximité locale de ce type de structure est primordiale : ils doivent être des lieux faciles d’accès afin de permettre le meilleur accompagnement possible. Défendre le droit des femmes, c’est aussi défendre le droit à la contraception, et lorsque la situation le réclame, le droit à l’avortement. C’est pourquoi la gauche unie dans le 5è se bat pour l’ouverture d’un centre de planning familial dans l’arrondissement, au sein d'un grand centre de soins gratuit destiné aux étudiants.
Partager cet article
Repost0

commentaires