Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

____________________


images.jpeg
DEMANDEZ L'HUMA !
Vous pouvez rencontrer les communistes du 5e arrondissement tous les week-end sur vos marchés. Ils y vendent l'Humanité Dimanche, y distribuent le 5e.communiste (leur journal) et  bavardent volontiers avec les passants.

Nous sommes tous les samedis à partir de 11h aux marchés de Port-Royal et tous les dimanches à la même heure au marché de la place Monge.

Recherche

Nous contacter :

Parti communiste français

42, rue Mouffetard

75005 Paris

Tél. : 01 43 37 44 19

section.pcf5@gmail.com

2 janvier 2008 3 02 /01 /janvier /2008 11:16
mairie-du-veme-arrondissement.jpgLes communistes parisiens négocient actuellement avec le PS la possibilité de listes communes à Paris dès le premier tour des élections municipales : une gauche unie pour affirmer son opposition à la politique de la droite et son refus de la voir revenir aux affaires à Paris.

Pour gagner, la gauche doit défendre une politique de gauche, capable de reconstruire un Paris populaire où chacun puisse vivre et travailler. Dans cette perspective, toutes les alliances ne sont pas acceptables. Le PS doit se garder des tentations centristes : c’est quand la gauche oublie le peuple pour lorgner sur les scores de la droite qu’elle perd.

Christian Saint-Étienne, ancien candidat du Modem dans notre arrondissement, se déclare « disponible » pour participer à une liste aux municipales. Espérons qu’il est clair pour tout le monde qu’un ancien candidat du Modem, fervent défenseur du libéralisme économique, n’a sa place que sur une liste de droite, au premier comme au second tour.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Marine 02/01/2008 11:21

Nous apprenons dans le Canard enchaîné que Christian Saint-Étienne aurait rejoint le "Nouveau Centre" et la liste de Jean Tiberi - candidat qui n'a pourtant rien de nouveau, ni de centriste. Nous nous en réjouissons, et espérons que ce ralliement contribuera à convaincre ceux qui en doutaient encore que le "centrisme" n'est que l'un des nombreux masques sous lesquels se cache la droite.

Marine Roussillon