Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

____________________


images.jpeg
DEMANDEZ L'HUMA !
Vous pouvez rencontrer les communistes du 5e arrondissement tous les week-end sur vos marchés. Ils y vendent l'Humanité Dimanche, y distribuent le 5e.communiste (leur journal) et  bavardent volontiers avec les passants.

Nous sommes tous les samedis à partir de 11h aux marchés de Port-Royal et tous les dimanches à la même heure au marché de la place Monge.

Recherche

Nous contacter :

Parti communiste français

42, rue Mouffetard

75005 Paris

Tél. : 01 43 37 44 19

section.pcf5@gmail.com

19 décembre 2007 3 19 /12 /décembre /2007 09:41

Lorsqu'à l'Assemblée Nationale, M. Kouchner, socialiste rallié à la politique sarkoziste, est venu chanter les louanges du nouveau Traité européen, une seule voix s'est élevée pour demander un référendum : celle du député communiste Jean-Paul Lecoq. Quand nos représentants veulent faire notre bien malgré nous, et refusent d'entendre nos voix, c'est la démocratie qui est menacée. Extrait des débats.

M. Jean-Paul Lecoq -
Si l'Europe est toujours une « belle idée », elle s’est construite jusqu'à présent exclusivement contre les intérêts des peuples, pour favoriser le capitalisme mondialisé.

Plusieurs députés du groupe de la gauche démocrate et républicaine - Eh oui !

M. Jean-Paul Lecoq - En 2005, par référendum, les peuples français et néerlandais ont rejeté le projet de constitution européenne. Pourtant, on nous impose un « traité simplifié ». Apporte-t-il des réponses aux questions sociales qui furent au coeur des débats sur la constitution et qui reviennent dans toutes les confrontations politiques ? Aucune ! La méthode consiste à faire semblant de modifier les règles du jeu sans rien changer en profondeur, à maquiller les apparences pour mieux faire passer l'essentiel. Permettra-t-il de changer la vie des peuples ? Non, puisque le droit de la concurrence reste le socle juridique de référence des traités et que les références à la charte des droits fondamentaux ou aux services publics ne masquent pas les objectifs affichés, tendant à une libéralisation toujours plus poussée.

Je le dis solennellement : la voix du peuple français a été bafouée, comme celle des autres peuples européens (Applaudissements sur les bancs du groupe de la gauche démocrate et républicaine). C'est la démocratie même qui est menacée.

Lire la suite...

Partager cet article
Repost0

commentaires

O
Plus que quatre jours avant l'abstention des parlementaires socialistes à Versailles et la possibilité pour Nicolas Sarkozy d'annuler le vote du 29 mai 2005. Il y a bien longtemps qu'il n'y a rien eu d'écrit sur le blog des communistes du cinquième à ce sujet. Mais c'est qu'il y a tant à écrire !

En attendant, vous pouvez retrouver le compte-rendu de la rencontre des militants communistes du douzième avec leur député, Sandrine Mazetier, sur le site du PCF 12ème (lien ci-dessous). Elle nous a expliqué à cette occasion que ce n'était pas "un problème majeur pour les salariés"...
Répondre