Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

____________________


images.jpeg
DEMANDEZ L'HUMA !
Vous pouvez rencontrer les communistes du 5e arrondissement tous les week-end sur vos marchés. Ils y vendent l'Humanité Dimanche, y distribuent le 5e.communiste (leur journal) et  bavardent volontiers avec les passants.

Nous sommes tous les samedis à partir de 11h aux marchés de Port-Royal et tous les dimanches à la même heure au marché de la place Monge.

Recherche

Nous contacter :

Parti communiste français

42, rue Mouffetard

75005 Paris

Tél. : 01 43 37 44 19

section.pcf5@gmail.com

29 juin 2017 4 29 /06 /juin /2017 16:33
Jean-Pierre Kahane, ce jeune homme de 90 ans, fondateur de l'université de Paris 11, dont il fut président après 1968, habitait le 5è à Paris,
Nous aimions  ses fréquentes apparitions lors de  nos
initiatives. Sa parole, toujours fraternelle,  pleine d'un sens politique aigu,
 nous était précieuse.Il était très attaché à  notre parti. Il a été de tous les combats
 démocratiques, notamment à l'Université et dans la recherche.  Petite
anecdote, il s'est illustré il y a à peine un mois lors de la campagne électorale de
Lorraine Questiaux, candidate PCF dans le 5ème lors de l'élection législative,
 en  prenant la parole en plein débat houleux  à l'ENS alors que le PCF
en avait été exclus,et que le le FN, au contraire,  pour la première fois à l'ENS, était
invité.

 Nous l'aimions, il va nous manquer

section PCF 5è

 

« Je perds un camarade et un ami, la France perd un homme des Lumières », c’est ainsi que le secrétaire national du Parti communiste conclut un hommage rendu à Jean-Pierre Kahane dans un communiqué à la presse. « C'est en militant que Jean-Pierre Kahane cherchait et enseignait, c'est en chercheur et en enseignant qu'il militait », s’émeut Pierre Laurent, rappelant que pour cet homme académicien engagé « la vulgarisation, le partage des connaissances, fait partie de la mission scientifique ». Et le responsable du PCF de souligner encore que « l'enseignement des mathématiques n'était pas selon lui un exercice de rigueur, mais, reprenant l'expression de Condorcet, un exercice pour « développer l’imagination sans l’égarer ». « Il faut voir des mathématiques en rêve pour bien les apprendre », insistait-il.

 

« Je perds un camarade et un ami, la France perd un homme des Lumières », c’est ainsi que le secrétaire national du Parti communiste conclut un hommage rendu à Jean-Pierre Kahane dans un communiqué à la presse. « C'est en militant que Jean-Pierre Kahane cherchait et enseignait, c'est en chercheur et en enseignant qu'il militait », s’émeut Pierre Laurent, rappelant que pour cet homme académicien engagé « la vulgarisation, le partage des connaissances, fait partie de la mission scientifique ». Et le responsable du PCF de souligner encore que « l'enseignement des mathématiques n'était pas selon lui un exercice de rigueur, mais, reprenant l'expression de Condorcet, un exercice pour « développer l’imagination sans l’égarer ». « Il faut voir des mathématiques en rêve pour bien les apprendre », insistait-il. »C’est avec tristesse que nous venons d’apprendre le décès de Jean-Pierre Kahane, mathématicien, membre de l’Académie des Sciences, chercheur, enseignant, communiste. Il avait 90 ans. 

« Je perds un camarade et un ami, la France perd un homme des Lumières », c’est ainsi que le secrétaire national du Parti communiste conclut un hommage rendu à Jean-Pierre Kahane dans un communiqué à la presse. « C'est en militant que Jean-Pierre Kahane cherchait et enseignait, c'est en chercheur et en enseignant qu'il militait », s’émeut Pierre Laurent, rappelant que pour cet homme académicien engagé « la vulgarisation, le partage des connaissances, fait partie de la mission scientifique ». Et le responsable du PCF de souligner encore que « l'enseignement des mathématiques n'était pas selon lui un exercice de rigueur, mais, reprenant l'expression de Condorcet, un exercice pour « développer l’imagination sans l’égarer ». « Il faut voir des mathématiques en rêve pour bien les apprendre », insistait-il. »

la cérémonie des obsèques de Jean-Pierre Kahane se tiendra

vendredi 30 juin, de 10h30 à 11h30

au Crématorium du Père Lachaise,

dans la grande salle de la coupole

Partager cet article

Repost 0
Published by PCF Paris 5e
commenter cet article

commentaires